Régions Nouvelle-Aquitaine

Activité soutenue de la CDC sur tout le territoire

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Entreprise du BTP - Marché de l'immobilier - Monde du Travail

533 ha Surface du Campus Vallée Créative au sein de l’opération d’intérêt métropolitain Bordeaux Inno Campus.

27 002 Nombre de logements autorisés en Languedoc-Roussillon entre avril 2016 et mars 2017. Source : CER BTP .

8,5 % Poids des effectifs du secteur du BTP dans l’emploi total en Occitanie en mars 2017. Source : Acoss-Urssaf .

Anne Fontagnères, la directrice de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) de Nouvelle-Aquitaine, a de quoi se réjouir. « L’année 2016 a été exceptionnelle en termes de volumes d’investissements en direction des territoires », assure la directrice régionale. L’an passé, la CDC a effectivement engagé pas moins de 29 millions d’euros dans la région et, avec un effet de levier de un à sept, les projets territoriaux ont bénéficié de plus 200 millions d’euros, ce qui correspond à une fois et demie le niveau de 2015.

Autre chiffre en hausse, les prêts sur fonds d’épargne ont représenté plus de 1 milliard d’euros pour la Nouvelle-Aquitaine, permettant notamment la construction de 7 700 logements nouveaux et la réhabilitation de 11 800 logements en 2016. Dans l’année, la direction régionale a déployé des dispositifs innovants, dont le prêt de haut de bilan bonifié. Dans la région, 24 organismes de logement social en sont bénéficiaires pour un montant global de 161 millions d’euros. Une Foncière solidaire a par ailleurs été créée. Dotée de 120 millions d’euros à parité entre l’Etat et la CDC, elle interviendra notamment dans les zones tendues (Bordeaux et les agglomérations basque et rochelaise) pour accélérer la libération des fonciers publics et privés.

Revitalisation des centres-bourgs. Au cœur des territoires, la CDC reste très active dans son soutien aux communes portant des projets de redynamisation de leur centre-ville ou de revitalisation des centres-bourgs. « La redynamisation des centres-villes dans les villes moyennes, en complément des dispositifs d’Etat, a tout son sens dans une région comme la nôtre. Libourne (Gironde) a été la première commune à signer une convention centre-ville au niveau national l’an dernier. Ont suivi ou suivront les communes de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et de Châtellerault (Vienne). D’autres territoires ont des projets similaires, comme la Ville de Brive (Corrèze), avec qui nous avons signé une convention de financement. Nous sommes également en discussion avec celle d’Angoulême », annonce Anne Fontagnères.

La Caisse des dépôts et consignations a également pris ou modifié ses participations directes dans des entreprises. « Dans la région, l’opération majeure reste la restructuration capitalistique d’Energies Vienne, la quatrième entreprise locale de distribution. Nous détenons désormais 20 % de son capital social », indique la directrice régionale.

Autre chantier en cours : le conseil aux collectivités locales, avec la mise en œuvre d’une plate-forme numérique des territoires. Ce service de conseil gratuit aux collectivités, issu de la fusion de Localtis et de Mairie-Conseils, compte déjà 1 184 abonnés en Nouvelle-Aquitaine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X