Régions Somme

A Roye, patineurs et nageurs dans le même bain

La réhabilitation et l’extension de la piscine de Roye ainsi que la création d’une patinoire synthétique municipale directement intégrée au projet, démarrent pour 17 mois de travaux. Construite en 1973, la piscine de Roye, de type Caneton, est à bout de souffle comme les nombreuses autres unités réalisées en France, il y a une quarantaine d’années, dans le cadre du programme national « 1 000 piscines » lancé à l’époque par le secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

Pour remplir les exigences liées aux normes et nouveaux usages, la municipalité de Roye (6 000 habitants), maître d’ouvrage de cette opération à 8,3 millions d’euros, a donc opté pour une réhabilitation-extension dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à l’agence amiénoise Deprick et Maniaque. « L’équipement de 3 755 m² se répartit en trois pôles, avec un hall d’accueil, une cafétéria et des locaux techniques communs à l’espace aquatique et à la patinoire, indique l’architecte Philippe Deprick. La patinoire synthétique, de haute densité et de nouvelle génération, sera la deuxième du département après celle de Flixecourt. »

Le béton préféré au bois et au métal. Conçu avec un parti contemporain et d’allure monumentale, le complexe sportif et ludique entend faire exception. Exit le bois et le métal comme solutions généralement adoptées pour ce genre d’équipement public. Le choix du béton, à la fois pérenne et économique, comme matériau structurel du projet « assoit le bâtiment et lui confère toute sa force, poursuit l’architecte. Le squelette est mis à nu, donnant l’aspect d’une structure ouverte et minimale. » Les baies vitrées, qui sont largement insérées à la construction, confortent cette approche tout en instaurant une intime relation entre les espaces intérieurs et extérieurs. L’équipement vient ainsi se fondre dans la verdure du parc dans lequel il est implanté.

Avec sa surface aquatique agrandie et réhabilitée comprenant un bassin sportif de 25 m de longueur avec cinq couloirs de nage, un bassin d’activité, une pataugeoire et sa patinoire synthétique de 800 m², l’ensemble de l’équipement pourra accueillir jusqu’à 580 usagers. Son ouverture est prévue en septembre 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X