Actualité

A Paris, la cour du Palais des études retrouve sa monumentale verrière

Après vingt-six mois de travaux, la cour intérieure du Palais des études de l’Ecole des beaux-arts, rue Bonaparte (Paris VIe), a retrouvé sa verrière et tout son éclat d’origine. Achevé en 1840 par Félix Duban, l’édifice a été restauré sous la direction de Benjamin Mouton, architecte en chef des monuments historiques, pour le Service national des travaux, maître d’ouvrage. Onze corps de métiers sont intervenus sur ce vaste espace de 800 m2 qui accueillera désormais des expositions temporaires et des manifestations à vocation événementielle.

Lefèvre (maçonnerie), Sam (métallerie, verre), Cormier-Gallozzi (couverture), Tollis (décors, sculptures). Coût : 5,20 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X