Dossier

À la recherche du couple qui dure

Mots clés : Chauffage - froid - Energie renouvelable

Pour répondre aux attentes du marché, la PAC doit innover. En plus d’associer ses fonctions, elle recourt de plus en plus à l’hybridation sans abandonner le couplage avec d’autres énergies renouvelables.

Les PAC air/air et air/eau s’imposent au détriment de la géothermie. Mais elles ont une faiblesse : leur rendement (COP) et, dans une certaine mesure, leurs puissances décroissent quand il fait très froid. D’où le couplage de PAC avec d’autres générateurs pour un...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5874 du 24/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X