Enjeux

A l’Ouest, du nouveau avec Novam Ingénierie

Les six bureaux d’études de la galaxie Serba se sont regroupés sous une nouvelle bannière afin de proposer une offre globale.

Que de chemin parcouru depuis la fin 2013, date de la reprise par Stéphane Jarny et Thierry Palvadeau du groupe d’ingénierie de Challans (Vendée), construit autour du bureau d’études structures Serba. En croissance régulière de 1 à 2 % par an, la famille s’est d’abord agrandie en 2015 avec l’arrivée d’AP6, un bureau d’études de quatre personnes implanté aux Abymes ( Guadeloupe), et du spécialiste en environnement OCE (sept personnes). « Dans le cadre de la stratégie de développement du groupe, nous avons renforcé l’équipe par le recru-tement d’un responsable du développement commercial et d’une responsable communication », explique Thierry Palvadeau. Et Stéphane Jarny de compléter : « Notre objectif était d’atteindre une nouvelle dimension en étant capables d’apporter à nos clients une prestation pluridisciplinaire. Nous avons alors travaillé sur le management de projet transversal et une nouvelle identité. » Cette dernière est portée par un nouveau nom, Novam Ingénierie. « Avec Novam, nous nous positionnons sur une ingénierie pluridisciplinaire de spécialistes », assurent les dirigeants. « Pluridisciplinaire », pour répondre « aux attentes de nos clients » et « de spécialistes », car le groupe s’est bâti sur des sociétés expertes dans leur domaine, que ce soit les études de structure gros œuvre et l’économie TCE (Serba, Sertco, AP6), les études de charpente bois-métal (ECTS), les études de sol et de structures spécifiques aux maisons individuelles (GPH), etc.

CA 2015-2016 : 10 M€ 115 salariés 50 % conception 50 % exécution

Doubler les effectifs d’ici à dix ans. Toutes ces marques sont ancrées localement, parfois depuis plus de trente-cinq ans, comme Serba. Aussi, elles continueront d’exister aux côtés de Novam Ingénierie, qui portera les ambitions nationales du groupe. « Nous envisageons de doubler nos effectifs en dix ans avec une offre pluridisciplinaire de proximité, mais dont le rayonnement serait national », explique Stéphane Jarny. Le groupe, qui œuvre principalement sur la façade Ouest, de Rouen à Bordeaux, et outre-mer, veut aussi se déployer à l’export.

Pour assurer le développement de son offre pluridisciplinaire , Novam Ingénierie pourra compter sur sa grande maîtrise des outils numériques et du building information modeling (BIM) qu’il a commencé à explorer dès 1994-1995. « Nous avons une culture 3D depuis notre origine et nous comptons aujourd’hui un BIM manager au sein de l’équipe », assure Thierry Palvadeau. Avec quelque 70 licences, l’entreprise est l’un des plus gros utilisateurs en France du logiciel All-plan ( Nemetschek), ce qui ne l’empêche pas d’utiliser Revit, et des solutions métiers comme Tekla pour la charpente métallique. Cette puissance numérique est mise au service de la conception bien sûr – comme pour le stade d’athlétisme de Rennes, conçu en BIM, et le centre aquatique de Saint-Nazaire, pour lequel la maîtrise d’œuvre a reçu le BIM d’Or en 2014 -, mais aussi de l’exécution, à laquelle le groupe est attaché et qui représente encore 50 % de son activité.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X