Marketing-Achat

À chaque besoin sa peinture

Mots clés : Distribution - Peinture - Risque sanitaire

Santé, confort… Les stratégies de niche sont payantes dans la peinture et rencontrent l’engouement des particuliers. Du pain bénit pour les négoces et les fabricants de ces produits aux marges intéressantes.

Un tiers des Français en sont convaincus : l’air de leur appartement est de mauvaise qualité, selon le ministère de la Santé. La santé dans l’habitat et la qualité de l’air intérieur sont les cibles les plus évidentes des peintures à fonctions, qui décorent tout en apportant une plus-value particulière. Les fabricants de peintures dépolluantes exploitent ce potentiel de croissance depuis quelques années : non seulement leurs produits émettent des quantités infinitésimales de composés organiques volatils (COV), mais ils les détruisent.

Grenelle. « Nos recherches ont démarré en 2011 à la suite du Grenelle 1 et 2 », rappelle Michel Plana, directeur du marketing d’Onip, qui a lancé Clean’R en 2013. Un produit basé sur la chimie des polymères, sans agent nocif. « Il était prévu qu’en 2015 dans les établissements recevant des enfants de moins de 6 ans, la qualité de l’air soit mesurée et affichée, en particulier le taux de formaldéhydes. »
Si cette disposition a été finalement repoussée au 1er janvier 2018, ce n’est qu’un début. La mesure...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 416 du 10/03/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X