Régions Haute-Vienne

A Châlus, le Nid s’étoffe

La direction de l’Ehpad le Nid, à Châlus (Haute-Vienne), a profité d’une nécessaire remise en conformité pour repenser le lieu, faciliter la déambulation et proposer des chambres individuelles plus grandes. Le tout en site occupé. Le maître d’œuvre, BVL Architecture, basé à Limoges et Paris, a conçu une extension de 2 340 m (28 lits supplémentaires et une unité Alzheimer de 12 lits) reliée au bâtiment initial. Cette structure, surmontée d’une pergola, joue sur la transparence et le lien intérieur-extérieur. L’Ehpad s’organise comme un quartier avec ses places, jardins et terrasses, ses axes de circulation traités en rues, galeries ou promenades. Le bâtiment est recomposé autour du hall vitré qui donne sur un patio. L’harmonie des lieux est assurée par les façades en Eternit et Fundermax, évoquant le béton et le bois brut, qui dialoguent avec la pergola et le bâtiment initial.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X