Régions

70 % C’est le niveau d’engagement du plan routier départemental du Nord qui se termine fin 1998.

Une estimation annoncée par Claude Larcanché, vice-président du Conseil Général du Nord, lors de l’assemblée générale du syndicat professionnel de l’industrie routière (SPRIR).

Ce faible score serait dû aux retards liés au contentieux sur les tracés des contournements de villes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X