Territoires Marseille

58 millions de travaux pour Campus Luminy 2017

Après Vinci pour Oceanomed 2, Eiffage pour le quartier des facultés à Aix-en-Provence, Aix-Marseille Université a signé, le 29 avril dernier avec Bouygues Bâtiment Sud-Est, son troisième contrat de partenariat « Campus Luminy 2017 ». Il porte sur la réhabilitation puis l’exploitation et la maintenance pendant vingt-cinq ans de 32 000 m² de plancher sur le site universitaire de Luminy, conçu dans les années 1960 par l’architecte René Egger, récemment décédé. Le groupement emmené par Bouygues Bâtiment Sud-Est est composé des cabinets Scau Architectes et Rémy Marciano Architecture et rassemble plusieurs bureaux d’études : WSP, Siarem, Inddigo et Demeninge. Au total, sur la période, ce PPP va représenter un engagement de 125 millions d’euros, dont 72 millions d’investissement. Les travaux, prévus entre 2017 et 2020, s’élèvent à 58 millions d’euros HT. Le loyer que devra acquitter Aix-Marseille Université sest de 5,021 millions d’euros HT par an.

Mise en valeur architecturale.

Prolongeant les interventions déjà réalisées par l’université sur les espaces extérieurs de ce campus, cette opération « est à forts enjeux architecturaux et doit nous permettre de nous doter d’un campus 100 % qualité de vie avec des bâtiments dont les performances énergétiques seront largement améliorées », souligne Bertrand Mallet, directeur de programme à Aix-Marseille Université. En charge de la réhabilitation des bâtiments TPR1 et TPR2, Scau Architecture a recherché un équilibre entre fonctionnalité et mise en valeur architecturale : travail sur les espaces intérieurs pour les rendre ouverts et adaptés à de nouvelles méthodes pédagogiques (le TPR1 sera totalement réaménagé et vidé de ses occupants alors que, pour le TPR2, il s’agira d’une opération in situ), travail sur la bioclimatique au travers d’une sur-façade constituée de brise-soleil métalliques. Celle-ci donnera notamment une toute nouvelle expression architecturale à ces deux ensembles et ils deviendront un signal dans le paysage.

Concernant « l’Hexagone », bâtiment historique de Luminy actuellement vide mais futur cœur de ce campus (bibliothèque universitaire, salles de conférences, espaces de rencontres, etc.), l’architecte Rémy Marciano a prévu de creuser un patio central, organisé en gradins, et de construire des espaces en couronne, autour du bâtiment existant. L’Hexagone s’habille également de brise-soleil métalliques pour assurer l’homogénéité architecturale avec les deux autres bâtiments. Après obtention des autorisations administratives (permis de construire), études techniques et construction de locaux provisoires cet été, les travaux démarreront début 2017 sur l’Hexagone et sur une partie du TPR1. Fin 2018, sont prévus les travaux sur le TPR2. Les livraisons s’échelonneront entre les rentrées 2018 et 2020. « Nous prévoyons de sous-traiter environ 60 % des travaux, notamment tous les corps d’état secondaires », précise Bruno Bottela, directeur général adjoint de Bouygues Bâtiment Sud-Est.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X