Enjeux Start-up

51 nuances de vert

Mots clés : Lieux de travail

Le 6 décembre, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a annoncé l’arrivée de 51 nouvelles start-up au sein du réseau d’incubateurs Green Tech verte du ministère. Leur objectif : faciliter la transition écologique grâce au numérique. Les heureuses élues bénéficieront à la fois d’un accompagnement technique mais aussi d’une aide financière : jusqu’à 150 000 euros de fonds de pré-amorçage et d’un éventuel second financement pouvant aller jusqu’à 500 000 euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X