Régions LE CHIFFRE

4,5

millions d’euros devront être versés par la Ville de Lille au groupe Vinci suite au jugement du tribunal administratif concernant un contentieux vieux de dix-huit ans sur la réhabilitation du palais des Beaux-Arts. Martine Aubry a annoncé faire appel de ce jugement mais veut « poursuivre les discussions avec la société pour trouver un accord d’indemnisation ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X