Territoires Bourgogne

31 plates-formes boostent la montée en compétences

L’inauguration fin février à Blanzy, en Saône-et-Loire, de la première plate-forme Praxibat amorce le déploiement de 31 plateaux techniques en Bourgogne. Destinés à la formation dédiée à l’efficacité énergétique, ils complètent l’offre de formation en place afin d’accéder à la mention Reconnu garant de l’environnement (RGE). Les entrepreneurs bourguignons du bâtiment se placent au 6e rang national des mentions RGE Travaux. Selon un bilan de la Direction régionale de l’aménagement, de l’environnement et du logement (Dreal) au 1er novembre 2014, 738 mentions avaient été délivrées, principalement dans l’isolation des murs, planchers et toits, auxquelles il faut ajouter autant de qualifications Qualibat. Plus de 950 entreprises, sur un potentiel de 7 000, ont par ailleurs suivi une formation FEE Bat (Formations aux économies d’énergie dans le bâtiment).

Complémentaires, les plates-formes Praxibat pratiquent l’apprentissage par le geste. Répondant au même cahier des charges, les ateliers sont dotés de tous les équipements et matériaux qui permettent de simuler un chantier. « Le stagiaire est mis en situation de comprendre et de mesurer l’impact de son geste sur la performance du bâtiment », résume Emilie Lachaux, cogérante d’Afibat à Blanzy, premier organisme habilité à dispenser cette formation. « Il y a peu de théorie ; une formule qui, à la lumière des quelques mois d’expérience, répond mieux aux attentes des compagnons », ajoute-t-elle. L’enseignement d’une méthode d’autocontrôle complète les techniques relatives aux trois thématiques choisies en Bourgogne : l’enveloppe du bâtiment, le renouvellement d’air et l’éclairage.

Maillage de la région.

Les plates-formes prendront place d’ici à la fin 2016 dans 15 établissements localisés de façon à mailler le territoire « pour être proches du public », précise Lionel Combet, chargé du projet à l’Ademe Bourgogne. Lycées professionnels, d’enseignement technologique, CFA et organismes de formation continue, publics et privés, ont été sélectionnés à l’occasion d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI). D’une durée de trois jours, les modules s’adressent aux professionnels, et notamment aux artisans qui représentent plus de la moitié des entreprises du bâtiment en Bourgogne, un potentiel de 32 500 personnes. Pour l’instant, Afibat a formé 35 personnes. L’impact sur la profession devrait se renforcer au fur et à mesure de la formation des enseignants et avec l’ouverture prochaine de plates-formes dans les centres de l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) des quatre départements, ainsi qu’à la Maison de l’emploi et de la formation de l’Autunois. Deux autres publics sont concernés : les jeunes en formation initiale et les demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle.

L’aménagement des plates-formes techniques est financé par moitié par l’Ademe et le conseil régional de Bourgogne, représentant un budget de 1,8 million d’euros. L’animation du réseau revient à Bourgogne Bâtiment durable, centre de ressources régional dédié à la qualité environnementale des bâtiments.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X