Actualité

3 € rencontres de la performance énergétique14-16 octobre Paris La Défense L’Ademe ambitieuse pour la performance énergétique

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Marché de lénergie - Réglementation technique

Philippe Van De Maele, président de l’Ademe

Comment se situent les bâtiments français dans l’échelle européenne de la performance énergétique ?

Les bâtiments français existants sont dans la moyenne, avec au sommet de l’échelle l’Europe du Nord, et au pied l’Europe du Sud. C’est logique : on pensait à mieux isoler là où il faisait plus froid. Mais aujourd’hui, on sait partout que la performance énergétique des bâtiments est le principal moyen de lutte contre le dérèglement climatique. Grâce au Plan Bâtiment du Grenelle, nous escomptons une forte réduction des consommations des bâtiments neufs et existants. Outre réduire les dépenses énergétiques, donc les émissions de CO 2, elle réduira les inégalités et améliorera le pouvoir d’achat des ménages.

Quelles sont les actions menées par l’Ademe pour faire émerger des solutions techniques pour des bâtiments basse consommation ?

Dans le cadre du Prebat, ambitieux programme de recherche et d’expérimentation, nous lançons depuis 2007 avec les régions des appels à projets auprès des maîtres d’ouvrage portant sur la réalisation ou la réhabilitation de bâtiments à très haute performance énergétique. Par ailleurs, nous participons à l’élaboration des réglementations thermiques et à la formation des professionnels pour leur application, en partenariat avec les fédérations professionnelles et les régions. Enfin, nous menons d’autres actions, comme le lancement d’une feuille de route « Bâtiments à énergie positive et à faible contenu carbone » et un appel à projets sur l’eau chaude sanitaire à haute efficacité énergétique.

Quelles sont les aides financières de l’Ademe pour le bâtiment ?

Via le Prebat, plus de 200 projets de R & D ont été soutenus depuis 2002 par l’Ademe et l’ANR pour un montant de près de 30 millions d’euros. Par ailleurs, l’Ademe soutient financièrement et techniquement les maîtres d’ouvrage pour les audits énergétiques, les études de faisabilité et les assistances HQE réalisées sur leurs bâtiments. Enfin, avec son milliard d’euros pour 2009-2011, le Fonds chaleur aide à financer les projets de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables, et bien évidement l’habitat collectif en est un des destinataires.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X