Territoires Auvergne

257 millions d’euros pour la mobilité

Sur les 525 millions d’euros mobilisés pour l’Auvergne dans le contrat de plan Etat-région 2015-2020, près de la moitié (257 millions) est consacrée aux infrastructures routières, ferroviaires et aux modes doux. Parmi les projets routiers figurent le désenclavement des agglomérations du Puy-en-Velay (Haute-Loire), de Brioude (Haute-Loire), d’Aurillac (Cantal) et de Vichy (Allier). Côté ferroviaire, la poursuite de la modernisation de l’axe Clermont-Ferrand / Paris est prévue. A cela s’ajoute la réalisation des études de préparation du dossier d’enquête préalable à la DUP pour la future LGV Paris / Orléans / Clermont-Ferrand / Lyon, l’amélioration du nœud ferroviaire de Clermont-Ferrand et la poursuite de la remise à niveau du réseau régional. Les efforts porteront sur la ligne Le Puy-en-Velay / Saint-Etienne, sur la ligne des Cévennes et sur la poursuite de l’allongement des quais périurbains. Enfin, des itinéraires cyclables seront créés autour de Clermont-Ferrand.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X