Territoires Auvergne

257 millions d’euros pour la mobilité

Sur les 525 millions d’euros mobilisés pour l’Auvergne dans le contrat de plan Etat-région 2015-2020, près de la moitié (257 millions) est consacrée aux infrastructures routières, ferroviaires et aux modes doux. Parmi les projets routiers figurent le désenclavement des agglomérations du Puy-en-Velay (Haute-Loire), de Brioude (Haute-Loire), d’Aurillac (Cantal) et de Vichy (Allier). Côté ferroviaire, la poursuite de la modernisation de l’axe Clermont-Ferrand / Paris est prévue. A cela s’ajoute la réalisation des études de préparation du dossier d’enquête préalable à la DUP pour la future LGV Paris / Orléans / Clermont-Ferrand / Lyon, l’amélioration du nœud ferroviaire de Clermont-Ferrand et la poursuite de la remise à niveau du réseau régional. Les efforts porteront sur la ligne Le Puy-en-Velay / Saint-Etienne, sur la ligne des Cévennes et sur la poursuite de l’allongement des quais périurbains. Enfin, des itinéraires cyclables seront créés autour de Clermont-Ferrand.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X