Régions ALPES-MARITIMES

210 millions pour l’investissement

Le conseil général des Alpes-Maritimes s’est doté fin janvier d’un budget primitif 2014 de 1,320 milliard d’euros. Il s’inscrit dans une stratégie de maîtrise des dépenses engagée par cette collectivité, confrontée à une forte baisse des droits de mutation (- 18 % en 2013 à 271 millions et hausse des taux prévue en 2014), à une diminution des dotations de l’Etat et à la progression des dépenses sociales.
L’emprunt est limité à 83 millions d’euros (85 millions en 2013). Malgré ces contraintes, l’investissement reste stable : 210 millions d’euros en 2014 contre 200 millions l’an passé.
Par poste, sont prévus 56 millions pour l’aide aux territoires (plus 5 millions pour réparer les dégâts des intempéries), 51 millions pour les routes, 43 millions pour les équipements éducatifs, culturels et sportifs, 13 millions pour le logement, 10,5 millions pour l’environnement et le développement durable, etc.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X