Régions Bouches-du-Rhône

13 Habitat investit massivement

Pour l’Office public de l’habitat (OPH) des Bouches-du-Rhône, 13 Habitat, 2017 est l’année de la mise en œuvre du plan stratégique du patrimoine de 1,5 milliard d’euros voté en 2016 et qui s’étalera sur dix ans. Cette année, 100 millions d’euros sont réservés au développement de l’offre (soit 551 logements neufs en moyenne sur les trois prochaines années), et 59 millions à l’amélioration ainsi qu’aux réparations importantes du patrimoine existant (34 000 logements sociaux gérés). Il faut y ajouter les 12,3 millions d’euros mobilisés pour la rénovation énergétique. Les 432 logements classés D des Olives, à Marseille, vont notamment bénéficier de ce programme avec un début des travaux au troisième trimestre pour un coût de 7,5 millions d’euros HT.

Contrôle de la qualité des travaux. La baisse des frais de gestion de 4 % et de la masse salariale de 0,33 %, ainsi que la création d’une direction de la commande publique et des achats, donneront des marges de manœuvre nouvelles. « L’objectif est de définir au plus juste à la fois les besoins et un budget en développant l’allotissement, en maîtrisant le planning des consultations et en évaluant les achats et les fournisseurs », précise Lionel Royer-Perreaut, président de l’office départemental depuis 2015. L’autre nouveauté est la création d’un service dédié à la qualité des travaux réalisés, qui aura pour mission de mener des contrôles aléatoires sur les chantiers.

Par ailleurs, dans un arrêt du 7 mars dernier, la cour administrative d’appel de Marseille a enjoint l’OPH de réintégrer Bernard Escalle, ancien directeur général licencié cinq ans plus tôt, sous peine d’une astreinte de 3 000 euros par jour.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X