Architecture Technique Façade métallique

11 500 blocs Inox sur coque d’acier

Mots clés : Acier

La partie avant de l’édifice est constituée de trois tours métalliques, connectées à la tour de contreventement en béton afin de répondre aux contraintes sismiques. « L’architecte excluant tout poteau intermédiaire à l’intérieur des étages, cette ossature métallique se caractérise par une géométrie complexe puisqu’elle supporte la façade extérieure en épousant sa forme totalement atypique », précise Franck d’Haveloose, directeur de projet de Vinci Construction France. La façade est une véritable coque de navire, assurant l’étanchéité à l’eau et à l’air, qui vient s’ancrer sur cette structure poteaux-poutres. Cette enveloppe est constituée de 280 panneaux métalliques de hauteur d’étage, levés à la grue et soudés entre eux.
Des « étagères » métalliques sont ensuite soudées et boulonnées sur cette coque afin de supporter les 1 150 blocs en Inox qui donnent à la façade sa forme définitive. « Chacun de ces éléments a des dimensions et une déformée particulières, et correspond donc à un emplacement unique », poursuit Franck d’Haveloose. Leur fixation s’effectue au moyen d’un système de clips à ressort qui a requis une appréciation technique d’expérimentation (ATEx), et l’ensemble a fait l’objet d’une campagne d’essais en soufflerie. Pour assurer l’apport de lumière naturelle à l’intérieur de l’édifice, 53 boîtes en Inox vitrées, ayant aussi fait l’objet d’une ATEx, sont intégrées dans la façade.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X