Dossiers Urbanisme et environnement

1. Le marché français du photovoltaïque : poursuite de la montée en puissance

Mots clés : Energie renouvelable - Réglementation de l'urbanisme et de l'environnement

A titre préliminaire, il est utile de rappeler que l’énergie solaire peut être employée de deux manières : soit en exploitant directement son effet calorifique (il s’agit alors de solaire thermique) soit en transformant l’énergie du soleil en électricité (il s’agit alors de solaire photovoltaïque). Le solaire thermique est principalement exploité pour du chauffage d’eau à destination des particuliers. Elle ne fait pas l’objet de la présente étude.

Leviers

Le solaire photovoltaïque présente la particularité d’être exploité, en très grande majorité, pour revendre l’électricité produite à un producteur d’électricité, plutôt que dans le but d’une consommation de l’électricité par le producteur lui-même. Ce phénomène tient à la distorsion importante entre le tarif de gros de l’électricité et le tarif d’achat (voir encadré sur les tarifs réglementés). Il est donc beaucoup plus intéressant de vendre l’électricité produite par une centrale photovoltaïque implantée en toiture d’un bâtiment que d’utiliser cette électricité pour alimenter le bâtiment.

Le caractère incitatif du tarif d’achat est un élément fondamental du marché photovoltaïque. Depuis la naissance de cette technologie, son développement commercial dans toutes les régions du monde n’a dû son essor qu’à des politiques d’aides financières. Aujourd’hui, le kilowattheure (kWh) photovoltaïque est le plus cher de toutes les sources d’énergie, mais cette situation n’est pas irrémédiable selon les analystes. À titre d’illustration de l’impact du soutien public, les chiffres de l’évolution du marché photovoltaïque en France parlent d’eux-mêmes. La hausse du tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque, intervenue en 2006, a conduit à une croissance exponentielle du parc qui est passé d’une trentaine de mégawatts (MW) environ en 2006 à 140 MW en puissance installée raccordée au réseau en 2009, avec 400 MW en attente de connexion. Le développement important de la...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 18 du 24/09/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X