Régions Aménagement

« 1,8 milliard investi dans l’action foncière d’ici à 2020 »

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Marché de l'immobilier - Transport collectif urbain

87 600 Nombre de logements autorisés en Ile-de-France sur un an, à fin octobre 2016 (+ 20,8 %). Ministère du Logement.

74 200 Nombre de logements commencés en Ile-de-France sur un an, à fin octobre 2016 (+ 25,7 %). Ministère du Logement.

1,586 Md€ Montant de l’investissement de la RATP en 2017, en baisse de 10,8 %.

Gilles Bouvelot est le directeur général de l’établissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif), qui, le 1er décembre, a adopté son budget 2017. D’un montant de 433 millions d’euros, il permet de mettre en œuvre la feuille de route définie par le plan pluriannuel d’investissement (PPI) 2016-2020.

Quelles sont les grandes orientations du plan pluri annuel d’investissement (PPI) 2016-2020 ?

Ce nouveau PPI a été adopté en septembre par le conseil d’administration, présidé par Valérie Pécresse. Il définit notre stratégie et notre feuille de route pour les cinq ans à venir. Il traduit le volontarisme de nos mandants, le conseil régional d’Ile-de-France, l’Etat et toutes les collectivités qui font appel à nous. Sur la période 2016-2020, il prévoit en effet une croissance des cessions de 50 % [lire l’encadré page ci-contre] . Les acquisitions foncières progresseront, elles, de 25 %. Au cours des cinq prochaines années, nous investirons au total 1,8 milliard d’euros dans l’action foncière. Cette nouvelle stratégie, très offensive, vise d’abord à répondre aux besoins de logements qui restent importants dans notre région ; même si actuellement les chiffres sont très satisfaisants, il faut clairement maintenir l’effort. Notre seconde priorité, après le logement, est le soutien au développement économique, dans une logique d’équilibre des territoires.

Comment comptez-vous atteindre ces objectifs ?

Nous avons, en 2016, accru notre « portefeuille » de commandes avec 350 millions d’euros de nouvelles conventions et avenants. Nous intervenons désormais auprès de 320 communes, qui représentent près de 75 % de la population francilienne. Nous agissons « tous terrains » puisque nous accompagnons les...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5899 du 09/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X