Industrie/Négoce

Xella cède Fermacell à James Hardie pour 473 millions d’euros

Mots clés : Concurrence

Le groupe allemand, quelques semaines après le rachat d’Ursa, se sépare du spécialiste du doublage Fermacell.

Les contours du groupe Xella continuent d’évoluer. Après avoir acheté le spécialiste de la laine de verre Ursa, le géant allemand se sépare d’une de ses activités historiques en cédant la marque Fermacell, spécialiste des plaques de doublage en gypse. L’entreprise est cédée au groupe australo-américain James Hardie, spécialiste des produits de la construction et notamment des solutions de façade.

 

Développement européen

 

Le CEO de James Hardie, Louis Gries, a ainsi commenté cette acquisition, dans un communiqué sur le site du groupe : « La position de Fermacell sur le marché, sa stratégie orientée clients et sa solide équipe managériale vont nous permettre de développer notre activité en Europe, un objectif stratégique. Fermacell diversifiera notre portefeuille en termes de zones géographiques, de produits et de marchés-cibles, en complétant nos positions fortes en Amérique du Nord et en Océanie. » Le montant de la transaction s’élève à 473 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires de James Hardie sur l’année fiscale 2017 (hors acquisition de Fermacell) s’élève à 1,92 milliard de dollars.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X