Environnement

WWF France part en guerre contre les importations illégales de bois tropical

L’organisation écologiste WWF-France lance une campagne contre les importations de bois tropical illégal, a-t-elle annoncé mardi à l’occasion de la journée mondiale des forêts.
Cette campagne, placée sous le slogan « Je dis non au bois illégal », vise les salons de jardin en bois tropical et veut « mettre en évidence le lien de cause à effet entre l’achat de mobilier de jardin et la disparition des forêts tropicales », a souligné l’antenne française du WWF (Fonds mondial pour la Nature) dans un communiqué.
Il s’agit d’inciter les consommateurs à acheter des bois tropicaux de provenance légale en identifiant les enseignes proposant les produits bénéficiant des meilleures garanties environnementales.
Un logo FSC (Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion forestière, organisme créé en 1993 par des ONG environnementales et sociales, dont le WWF) permet aux consommateurs d’identifier les produits provenant de forêts gérées selon des pratiques respectueuses de l’environnement.
Quelque 200.000 hectares de forêts tropicales sont détruites ou dégradées chaque semaine, une grande partie de ces forêts étant exploitée illégalement, selon le WWF qui souligne que 39% des importations françaises de bois tropical sont illégales.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X