Industrie/Négoce

Weber lance un « drive chrono » à Toulouse

Mots clés : Artisanat - Produits et matériaux

Le spécialiste des mortiers industriels propose depuis quelques semaines aux artisans de passer leur commande à distance puis de l’enlever en 5 minutes, avec l’assistance d’un cariste. Un service gratuit, qui s’ajoute aux dispositifs d’auto-enlèvement « drive box », et de livraison sur chantier.

Weber étoffe ses services logistiques aux artisans. Le spécialiste des mortiers industriels a lancé en avril, sur son site de Toulouse, une toute nouvelle offre d’enlèvement rapide : le « drive chrono ».

« Toute commande passée une heure avant par mail, téléphone, fax… est préparée par nos soins, et livrée en 5 minutes lorsque l’artisan vient la récupérer », décrypte  Joaquim Correia, le directeur marketing de Weber. Une zone de chargement spécifique, où un cariste attend le client, a été définie.

 

Pour pénétrer dans la zone de chargement, l’artisan saisit un code, reçu au préalable, à la barrière. Ce nouveau service vise plutôt les petits enlèvements. « Nous sommes dans une configuration où l’essentiel des commandes se limite à une palette, poursuit le responsable marketing. Le cas de figure type, c’est le façadier ou le carreleur qui se rend compte qu’il lui manque du produit pour terminer son chantier, et qui en a besoin très rapidement. » Le service est gratuit.

 

Zones d’auto-enlèvement

 

Une offre complémentaire, donc, du dispositif des services logistiques déjà proposés par l’industriel. A commencer par le « weberdrive box », qui veut simplifier l’approvisionnement et la gestion des chantiers : l’artisan vient charger lui-même ses produits en dehors des heures d’ouverture, dans certains des 12 centres de production et de distribution  de l’industriel, dans des zones « d’auto-enlèvement ».

Il y accède de manière sécurisée, là encore grâce à un code. « Nos clients choisissent par exemple de venir charger le dimanche soir pour travailler sereinement le lundi, et ne pas perdre de temps à venir récupérer leur commande », précise Joaquim Correia. Là encore, le service est gratuit.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X