L'Actu

« Vous avez dit plan de relance ? », par François Souleau d’Ademape Ingénierie

A l’occasion du plan de relance gouvernemental, permettez moi de vous faire part de notre expérience récente.
Notre groupement d’entreprises constitué de PME françaises, à l’incitation des pouvoirs publics et des instances représentatives de l’ingénierie et du BTP, décidait en 2005 de tenter l’aventure du marché chinois. Après trois années de travail intensif de prospection en Chine, nous établissions une tête de pont très prometteuse avec le soutien très actif d’une grande entreprise chinoise de ces secteurs d’activité.
La première occasion de mettre en pratique notre coopération se présentait avec l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010. Pourquoi ne pas soumissionner à la construction du Pavillon de la France ?
Une solide équipe franco-chinoise fut constituée pour couvrir tous les aspects du projet et nos contacts avec l’architecte semblaient laisser penser que nous avions présenté une très solide proposition technique et une organisation efficace pour assurer le suivi et la qualité de la réalisation. Ce dernier point est important car l’actualité récente montre que toute activité en Chine doit être très soigneusement contrôlée à tous les niveaux des « process ». Tout lacune dans la surveillance peut conduire à la catastrophe. En effet pour une réalisation aussi emblématique nous n’avions pas droit à l’erreur.
Finalement une entreprise exclusivement chinoise fut retenue. Dont Acte.
Simultanément la crise s’installait durablement en Europe, les carnets de commande chutaient brutalement, le maintien des emplois s’annonçait particulièrement difficile. Alors que nous n’entendions parler que d’engagements de soutien des autorités, notamment aux PME, cette décision cautionnée par l’Etat, nous est apparue particulièrement inappropriée.
Et maintenant nous sommes heureux de prendre connaissance du plan de relance gouvernemental pour soutenir l’activité, mais de quelle activité s’agit-il ?
A travers notre cas nous assistons en l’espèce au plan de relance du BTP chinois par le contribuable français. Ce comportement est d’autant plus choquant que nos informations sur les autres pavillons européens qui seront construits pour cette exposition montre que les pays exposants font en sorte que des sociétés de ces pays soient impliquées et valorisées dans la construction de leur pavillon. Par ailleurs chez nos voisins européens j’ai pu constater personnellement qu’en ces temps difficiles, tout projet d’activité était pris en considération, surtout s’il pouvait déboucher sur une activité à l’international.
Alors plan de relance pour qui ? pour quoi ?
Comme Monsieur Philippe Pasquier, de la société Eureka, le constatait dans son billet paru dans le Moniteur du 14 novembre, les déclarations des institutionnels sont à prendre avec une extrême prudence. Je n’ai pas de conseil à donner mais avant de relancer en France, allez voir ce qui pourrait vous être proposé chez nos voisins. Vous serez surpris, au delà de la qualité de l’accueil qui vous sera réservé, de la permanence des règles du jeu qui y sont pratiquées comme de leur application identique pour tous. Avec la même dépense d’énergie, vous obtiendrez de meilleurs résultats.

François Souleau, société ADEMAPE INGENIERIE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X