Transport et infrastructures

Voie ferrée Centre Europe Atlantique : feu vert de SNCF Réseau après le débat public

Mots clés : Réseau routier - Transport ferroviaire

La VFCEA, pendant ferroviaire de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA), doit créer une nouvelle liaison pour le transport de marchandises entre l’Atlantique et le centre de l’Europe en modernisant la voie existante, ce qui permettrait notamment de désengorger l’Ile-de-France, en passant plus au sud. SNCF Réseau a donné son feu vert à la poursuite du projet entre Nevers (Nièvre) et Chagny (Saône-et-Loire).

La Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA), ce grand projet de liaison ferroviaire pour le transport de marchandises entre l’Atlantique et le centre de l’Europe va bien se poursuivre entre Nevers (Nièvre) et Chagny (Saône-et-Loire), a décidé SNCF Réseau après la tenue du débat public organisé entre décembre 2016 et mars 2017. « La modernisation de la ligne existante est prioritaire parmi les projets présentés au débat public », a expliqué le gestionnaire de l’infrastructure, qui « limite le périmètre du projet » au tracé Tours-Nevers-Chagny. « La régénération de l’infrastructure constitue un préalable à tout projet de modernisation de la ligne Nevers-Chagny », a précisé l’entreprise, qui insiste sur le « maintien des performances de la ligne pour les dix à quinze années à venir ».

Le projet comporte deux autres volets: la création d’une gare de correspondance entre le TER et le TGV Paris-Sud-Est à hauteur du Creusot-Montchanin et un raccordement pour les TGV circulant entre Strasbourg et Lyon. Mais pour SNCF Réseau, « des études complémentaires d’opportunité constituent un préalable à toute poursuite des réflexions autour de l’aménagement de la halte TER-TGV et du raccordement TGV au Creusot ».

Pour chaque projet, « les travaux ne pourront être engagés que si l’intégralité du plan de financement est arrêtée », insiste le gestionnaire. Sur le coût total du projet estimé à 560 millions d’euros, seuls 247 millions figurent au contrat de plan Etat-Région 2015-2020.

Le calendrier prévoit une mise en service en 2025 ou 2026.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X