Industrie/Négoce

Visé par l’Autorité de la concurrence, Tarkett provisionne 150 M€

Mots clés : Concurrence - Industriels du BTP - Réglementation

Le groupe français, un des leaders mondiaux du revêtement de sol, a annoncé avoir constitué une provision de 150 millions d’euros en raison d’une procédure devant l’Autorité de la concurrence.

« A ce stade de la procédure en cours devant l’Autorité de la concurrence française, Tarkett a décidé de constituer une provision d’un montant de 150 millions d’euros dans les comptes arrêtés au 30 juin 2017 », a indiqué le groupe français, un des leaders mondiaux du revêtement de sol, dans un communiqué jeudi 20 juillet.

« Cette procédure fait suite à une enquête menée depuis mars 2013 à l’encontre de plusieurs fabricants de revêtements de sols résilients sur le marché français » et « concerne des pratiques anciennes dont l’origine remonte à 1990, pour lesquelles la société a reçu une notification de griefs », précise-t-il.

Contactée, l’Autorité de la concurrence n’a pas souhaité commenter « un cas en cours d’instruction ». De son côté, le concurrent de Tarkett, Forbo, a annoncé avoir provisionné 85 millions de Francs suisses (76,5 M€).

Tarkett ajoute que cette provision le « conduira à rapporter un résultat net négatif sur le premier semestre 2017 et sur l’année 2017, mais ne remet pas en cause les objectifs financiers du plan stratégique 2020 ».

« Cette provision non récurrente fera l’objet d’un ajustement de l’Ebitda et sera sans effet sur l’indicateur Ebitda ajusté », ajoute le groupe, en précisant que « compte tenu de la solidité (de son) bilan, ce montant n’aura pas d’impact sur (sa) capacité à respecter ses engagements financiers ».

Le groupe, coté à Paris depuis 2013, a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros (+0,9%) pour un bénéfice net en progression de 42% à 119 millions d’euros.

En octobre le groupe s’était donné pour objectif de réaliser 40 millions d’euros de gains de productivité par an sur la période 2017-2020. Il table sur 500 millions d’euros de ventes additionnelles générées par des acquisitions d’ici 2020.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X