Projets

Vingt-deux équipes inventent le Paris du XXIe siècle

Le 3 février, au Pavillon de l’Arsenal, Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Jean-Louis Missika, son adjoint à l’urbanisme, ont dévoilé le palmarès de l’appel à projets urbains innovants «Réinventer Paris», lancé en novembre 2014. Les projets imaginés par les 22 équipes lauréates vont permettre la création de 1341 logements et rapporter 565 millions d’euros de recettes à la municipalité.

«C’est une initiative un peu folle au départ que l’on doit à une idée qui a germé dans le cerveau de mon adjoint à l’urbanisme, Jean-Louis Missika. Et cette idée un peu folle, il fallait être un peu fou en tant que maire pour la prendre et lui donner la possibilité d’exister». C’est par ces mots que la maire de Paris, Anne Hidalgo, a introduit, le 3 février, la rencontre au cours de laquelle, avec Jean-Louis Missika, elle a dévoilé le palmarès de l’appel à projets urbains innovants «Réinventer Paris».

Réinventer Paris ou imaginer le Paris du XXIe siècle. Tel a été le défi lancé par les deux élus parisiens, le 3 novembre 2014, aux architectes, urbanistes, investisseurs, promoteurs, énergéticiens, chercheurs, start-up, etc. du monde entier, invités à proposer «des programmes de construction originaux, ambitieux, partagés et adaptés aux évolutions d’une ville-monde» sur un ensemble de 23 sites, allant du terrain nu à l’hôtel particulier en passant par des volumes cessibles au-dessus du périphérique (pour la construction d’immeubles pont) ou une gare désaffectée…

 

 

22 équipes pour 23 sites

 

Cet appel à projets a suscité un véritable intérêt: 815 déclarations d’intention venues du monde entier, 372 dossiers finalement déposés parmi lesquels la Ville en a sélectionné 75 en juillet dernier. Les finalistes ont ensuite pu retravailler leurs projets et les offres définitives ont été remises à l’hiver 2015. Tout au long du moins de janvier 2016, 23 jurys se sont réunis, -un par site-, composés d’élus de la majorité et de l’opposition, d’experts internationaux et présidés par Jean-Louis Missika (à une exception près) pour désigner les équipes lauréates, finalement au nombre de 22 et non pas de 23 car les propositions relatives à l’hôtel particulier Villiers (XVIIe arrondissement) n’ont pas été jugées suffisamment innovantes.

 

 

L’innovation au cœur des propositions

 

«Ces projets répondent aux priorités fixées par le règlement de la consultation au premier rang desquelles l’innovation, à la fois environnementale, technique, sociale, sociétale, culturelle…, a rappelé Anne Hidalgo. La maire de Paris s’est ainsi félicité de l’inventivité des équipes sur la question des usages avec des propositions de chambres pour amis de passage à partager, de salles pour les événements familiaux et pas seulement dans le parc social, d’ateliers-vélos, de cuisines-jardins, de cafés-épiceries solidaires ou encore d’espaces de coworking… En matière de transition écologique, ces projets s’accompagneront de 26 000 m2 de surfaces plantées dont 4 000 m2 en pleine terre. Autre motif de satisfaction pour Anne Hidalgo: «La présence de l’agriculture urbaine et pas de façon anecdotique».

En réponse à certaines critiques, Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika ont tenu à préciser que le critère financier n’avait pas été déterminant dans le choix des groupements lauréats. Au total, la vente des 22 sites rapportera 565 millions d’euros de recettes à la municipalité et à ses opérateurs. «Seuls 8 des 22 projets retenus étaient le mieux disant financièrement», ont-ils précisé.

 

 

La plupart des projets réalisés d’ici à 2020

 

Outre les ressources apportées à la Ville -qui par ailleurs n’a pas rémunéré les équipes- ces opérations vont permettre la création de 1 341 logements dont 50% de logements sociaux et devraient générer 1,3 milliard d’euros d’investissement privé. Selon Jean-Louis Missika, elles vont être déployées à court terme avec des mises en chantier dès 2017 et des livraisons en 2019. «Si nous avions utilisé les méthodes classiques, il nous aurait fallu 20 ans. Là, ce sera beaucoup plus rapide, la plupart des projets seront réalisés d’ici à 2020. Un temps relativement court à l’échelle d’une opération d’aménagement», a ajouté Anne Hidalgo.

L’élue a également indiqué qu’un certain nombre de projets qui n’ont pas été retenus «auront leur place à Paris». Une «bourse des projets» devrait être mise en place.

Avec Réinventer Paris, c’est une nouvelle façon de faire la ville qui est née. «Elle va avoir des conséquences importantes dans la façon dont nous allons dorénavant intervenir sur les zones d’aménagement concerté. Nous ne travaillerons plus de la même façon», a commenté Anne Hidalgo avant d’annoncer le lancement d’un autre appel à projets urbains consacré aux sous-sols parisiens. Des discussions sont actuellement en cours avec la SNCF et la RATP.

 

Focus

Les 22 projets lauréats de "Réinventer Paris"

– Hôtel de Coulanges (IVe arrondissement), projet lauréat : « Collectif Coulanges » ;

– Site Morland (IVe arrondissement), projet lauréat : « Mixité Capitale » ;

– Hôtel particulier (Ve arrondissement), projet lauréat : « Le Philanthro-Lab » ;

– Sous-station Voltaire (XIe arrondissement), projet lauréat : « Etoile Voltaire » ;

– Ancien conservatoire (XIIIe arrondissement), projet lauréat : « Le Relais Italie » ;

– Site Edison (XIIIe arrondissement), projet lauréat « Edison Lite » ;

– Site Italie (XIIIe arrondissement), projet lauréat : « Italik » ;

– Site Masséna (XIIIe arrondissement), projet lauréat : « Réalimenter Masséna » ;

– Site Paris Rive Gauche (XIIIe arrondissement), projet lauréat : « In Vivo » ;

– Poterne des Peupliers (XIIIe arrondissement), projet lauréat : « Node » ;

– Bains-douches Castagnary (XVe arrondissement), projet lauréat : « Bain-douches & Co » ;

– Site Clichy-Batignolles (XVIIe arrondissement), projet lauréat : « Stream Building » ;

– Site Pershing (XVIIe arrondissement) ; projet lauréat : Mille arbres » ;

– Site Pitet (XVIIe arrondissement), projet lauréat « Pichet NLA » ;

– Site Bessières (XVIIe arrondissement), projet lauréat : « Noc 42 » ;

– Site Ternes-Villiers (XVIIe arrondissement), projet lauréat : « La Ville multi-strate » ;

– Site Ordener (XVIIIe arrondissement), projet lauréat : « Tranches de vie » ;

– Site Ourcq-Jaurès (XIXe arrondissement), projet lauréat : « La Ferme du rail » ;

– Site Triangle Eole-Evangile (XIXe arrondissement), projet lauréat : « L’Ilot fertile » ;

– Site Buzenval (XXe arrondissement), projet lauréat : « L’Auberge Buzenval » ;

– Site Gambetta (XXe arrondissement), projet lauréat : « La Fabrique de la danse » ;

– Site Piat (XXe arrondissement), projet lauréat : « La serre habitée ».

 

 

En savoir plus

Les 358 projets des 74 finalistes ayant participé à l’appel à projets urbains innovants sont exposés au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 8 mai 2016.

Du mardi au samedi, de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h À 19h, entrée libre.

Pavillon de L’Arsenal

21, boulevard Morland 75004 Paris

+33 1 42 76 33 97

www.pavillon-arsenal.com

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X