Energie

Vinci Energies absorbe deux entreprises spécialisées dans les réseaux électriques

Mots clés : Entreprise du BTP - Politique énergétique

Via ces deux nouvelles acquisitions, le groupe français espère renforcer le développement d’Omexom, sa marque spécialisée dans les activités de production, transport, transformation et distribution d’énergie électrique.

 

Vinci Energies a annoncé le rachat de deux spécialistes européens des réseaux électriques, Infratek et Horlemann. Avec ces deux nouvelles acquisitions, dont les montants n’ont pas été communiqués, le groupe entend poursuivre son développement et son implantation en Europe du Nord, en particulier dans deux pays où la filiale de Vinci n’était pas présente, la Norvège et la Finlande.

Vinci espère également renforcer Omexom, sa marque spécialisée dans les activités de production, de transport, de transformation et de distribution d’énergie électrique. Cette branche qui représente 20% de son chiffre d’affaires fournit un ensemble de prestations d’ingénierie, de travaux et de maintenance à ses clients (producteurs, opérateurs et propriétaires de réseaux, équipementiers et industriels). 

Infratek est une entreprise basée en Norvège (1 350 employés) qui intervient dans les réseaux électriques, l’éclairage public et les systèmes dédiés au transport ferroviaire. Présente en Suède et en Finlande, elle a réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 300 millions d’euros en 2016.

Créée en 1933, Horlemann est une entreprise familiale allemande spécialisée dans l’ingénierie, la construction et la maintenance de réseaux électriques, les opérations d’éclairage et les procédés d’automatisation des réseaux électriques. « Horlemann va renforcer notre présence sur le marché allemand, dans des régions où nous n’étions pas encore actifs et nous permettre de développer notre expertise sur de nouveaux marchés liés aux énergies renouvelables », a assuré Yves Meignié, Pdg de Vinci Energies. Elle travaille principalement avec des collectivités allemandes et des exploitants locaux. La firme qui emploie 570 collaborateurs a bouclé le dernier exercice 2016 avec un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X