Transport et infrastructures

Vinci construira un nouveau barrage en Egypte

Le 12 décembre, le groupe Vinci a signé avec le gouvernement égyptien un contrat de 266 millions d’euros pour la conception-construction du barrage d’Assiout, situé sur le Nil.

 

 

En février dernier, au plus fort de la révolution égyptienne, Vinci  rapatriait en urgence son personnel présent sur le chantier du métro du Caire. Ces événements ne semblent pas avoir entamé les bonnes relations qu’entretient le groupe de BTP avec les autorités égyptiennes puisque celles-ci viennent de lui attribuer un contrat de première importance, la conception-construction du nouveau barrage d’Assiout. Situé sur le Nil, à environ 250 kilomètres au nord de Louxor, l’ouvrage remplacera le barrage existant, construit au début du siècle, situé à 400 mètres en amont. Les travaux, d’un montant de 266 millions d’euros,  financés par KfW et le gouvernement égyptien, seront réalisés par un groupement composé à parts égales de VINCI Construction Grands Projets (leader), Arab Contractors et Orascom. Ils débuteront le 2 mai 2012 et devraient durer 64 mois. Le nouveau barrage est destiné à la régulation du cours du Nil, à l’irrigation, ainsi qu’à la production d’électricité (32 MW produits par 4 turbines de 8 MW). Il sera équipé de 2 écluses pour permettre le passage du trafic fluvial.

Rappelons qu’outre le métro du Caire, dont Vinci Construction Grands Projets réalise actuellement les phases 1 et 2 de la ligne 3 après avoir piloté la construction des lignes 1 et 2, le groupe compte de nombreuses références en Egypte, comme le barrage de Naga Hammadi, livré en 2008, ou le laminoir d’Aïn Sukhna, livré en 2002. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X