Aménagement

Villeneuve d’Ascq : Le projet Heron International joue l’Arlésienne

Le projet de complexe de loisirs, incluant 9 salles de cinéma, prévu par le groupe Heron International à Villeneuve d’Ascq tarde à se concrétiser. Le groupe Britannique estimerait que la réduction (imposée par les autorités de la Communauté Urbaine de Lille) à 9 salles du complexe cinémas, calibré à l’origine sur 14 salles, pénalise l’ensemble du programme.
Qui plus est le projet cinémas, porté au départ par Gaumont et Objectif 21, est aujourd’hui piloté par Europalace, qui résulte du rapprochement Pathé-Gaumont. Or Europalace nourrit des projets en centre-ville de Lille, à l’emplacement de l’ancien Gaumont et également à Roubaix où il reprendrait l’opération de Village Roadshow en centre-ville. Et il vient de déclarer au maire de Villeneuve d’Ascq qu’il renonçait à porter le projet villeneuvois… Dans ce contexte, que va devenir le projet de complexe de loisirs ?
Jean-Michel Stievenard, le maire s’oppose à toute projet de centre commercial et reste attaché à une solution « loisirs » et souligne que le prix du foncier exclut des projets type bureaux ou logements.
Le groupe Heron international, toujours propriétaire des 7 ha où il a déjà investi 10 millions d’euros, cherche un autre partenaire pour les cinémas.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X