Matériaux et équipements

Viessmann se veut numérique à ISH

Mots clés : Informatique

A l’occasion du salon ISH (14 -18 mars) à Francfort, le constructeur Viessmann a choisi de mettre en avant les services informatiques qu’il peut proposer aux installateurs.

Viessmann voit toujours les choses en grand pour le salon ISH. Parmi la pléthore de stands qui remplissent le hall des expositions de Francfort, celui du constructeur se distingue non seulement par sa taille, mais aussi par son architecture. Cinq énormes flèches aux couleurs de l’entreprise occupent le centre du plateau et forment un cercle. A leurs surfaces défilent des slogans publicitaires. « C’est spatial », admire une visiteuse qui se promène entre ses monolithes.

Par le biais de cette installation, la firme a souhaité représenter sa maitrise des services numériques. « Ils constituent le centre de notre démarche », souligne Joachim Jansse, président-directeur général du groupe. Chacune des cinq flèches symbolise une étape de la relation informatique que peuvent entretenir un installateur et un client potentiel grâce aux logiciels du fabricant.

 

De la prospection à la fin de vie

 

Les personnes susceptibles d’acheter une chaudière interrogent bien souvent Google à ce sujet. La première approche de Viessmann s’opère donc sur le web. En renfort du site internet à son nom, la société a créé un second site « neutre », baptisé heizung.de. Celui contient des informations sur le chauffage et les financements existants. Si l’internaute est intéressé, il pourra y contacter un installateur lié à la marque.

La demande est transmise au professionnel le plus proche par l’intermédiaire. Ce dernier peut transmettre des devis en quelques minutes. Une fois l’accord conclu, il peut s’appuyer sur des bases de données de schémas et de produits mis en ligne par le fabricant pour réaliser sa pré-étude.

Après l’installation, le chauffagiste peut suivre le fonctionnement du produit et contrôler certains paramètres à distance avec le logiciel Vitoguide. Ce programme conserve aussi un historique des manipulations de l’appareil. Il est ainsi possible d’affiner les réglages ou de détecter une pièce vieillissante. A partir de l’étude de ces informations, l’installateur peut anticiper des actions de maintenance, voir recommander un nouveau moyen de chauffage à son client.

 

 Affinage technologique

 

Si l’informatique occupait le cœur du stand, les bordures abritaient tout de même des avancées techniques notables. En tout premier lieu, la régulation de combustion Lambda Control Plus. Ce dispositif évalue la composition de la fumée en sortie d’une chaudière et adapte le régime du bruleur en conséquence. De la sorte, le produit peut être alimenté par des gaz de différentes compositions. En outre, son rendement reste constant même en cas de variations de pression dans l’appareil.

Déjà appliqué aux capteurs solaires thermiques plans, le procédé Thermprotect a été étendu aux capteurs à tubes sous vide. Ce revêtement s’opacifie avec l’augmentation de la température. Aux alentours de 145 °C, il bloque le passage des rayons du soleil et évite une surchauffe destructrice du fluide caloporteur de l’installation.

Si la surchauffe reste le point faible du solaire thermique, le bruit se révèle l’un des principaux défauts des pompes à chaleur. Viessmann a donc travaillé à une nouvelle unité extérieure plus discrète pour son modèle Vitocal. Celle-ci émet seulement 35 dB(A) à 3 m de distance.

Enfin, le mois d’avril marquera le lancement commercial en France du système de pile à combustible Vitovalor. Questionné sur la pertinence économique de ce produit, Joachim Jansse a réaffirmé l’attachement de son entreprise à cette technologie. La Vitovalor, qui emploie une pile à membrane échangeuse de protons (PEM) fabriquée par Panasonic, devrait donc bien être complétée par un second modèle intégrant une pile à oxyde solide, conçu par la société suisse Hexis.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X