Culture

Vient de paraître : « AMC Intérieurs 2016 »

Mots clés : Situation économique

L’économie circulaire gagne du terrain. Le réemploi progresse. « AMC Intéieurs 2016 » s’y intéresse de près…

Au sommaire du numéro spécial Intérieurs 2016 (n°252-juin-juillet) qui vient de paraître : une enquête sur le réemploi dans le design, une matériauthèque consacrée à la filière déconstruction de Rotor, la Biennale de Venise, le Salon du meuble de Milan, ainsi que des produits pour les espaces contraints. Mais aussi une sélection de réalisations dans les domaines de l’habitat, les bureaux, les commerces et les équipements.

L’édito de Cyrille Véran, rédactrice en chef adjointe d’AMC :

Seconde vie

Zéro déchet, zéro gaspillage. Villes, bailleurs sociaux, promoteurs privés, étudiants et enseignants des écoles d’architecture se sensibilisent à la question de l’économie circulaire. Les signes de ce changement positif sont palpables. La ville de Paris organise sa filière de réemploi et mettra en ligne en septembre son stock à l’attention de ses agents et, ponctuellement, des maîtres d’œuvre ayant contracté un marché avec elle. Le sujet est mis sur la place publique, au sens propre. À l’occasion de la COP21, on pouvait découvrir cet hiver une petite construction singulière au cœur de la capitale, sur le parvis de l’hôtel de ville: un pavillon plaidant pour une architecture plus responsable, entièrement monté à partir de matériaux de récupération par les architectes d’Encore Heureux. La démarche gagne du terrain et ce numéro Spécial Intérieurs s’y intéresse de plus près. AMC est allé en Belgique à la rencontre du collectif Rotor, expert dans le domaine, pour découvrir sa plateforme de vente de matériaux et produits issus de la déconstruction. Installée dans un entrepôt près de Bruxelles, celle-ci surfe sur l’obsolescence du marché de bureau, lequel met au rebut quantité de pièces de second œuvre, faux plafond, cloisons, poignées de porte, sans oublier les moins glamour, lavabos, WC ou séparateurs d’urinoirs. Mais le collectif veut aller plus loin, en clarifiant le cadre juridique du réemploi. Cette prise de conscience opère également dans le design, où les matières (plastique, tissu, chutes de bois, pneus…) sont recyclées à l’aide de nouvelles technologies ou revalorisées dans des objets d’art ou à destination du grand public. Les aménagements d’espaces intérieurs gagnent en légèreté, en polyvalence, en mobilité; une tendance perceptible dans tous les programmes. Les pratiques évoluent, nos modes de vie avec. Enfin.

AMC Intérieurs 2016

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X