Chantiers

Viaduc du Littoral à la Réunion : et de 10 !

Mots clés : Ouvrage d'art - Réseau routier

Sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, les travaux de construction de l’imposant viaduc en mer de 5,4 kilomètres de long atteignent leur rythme de croisière. Sur les 48 piles que comptera l’ouvrage à l’horizon 2018, 10 ont déjà été posées sur le plancher océanique par la méga-barge « Zourite ».

Et de 10 ! Sur les 48 piles que comptera le Viaduc du Littoral, en cours de construction, depuis 2016, sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, sur l’île de la Réunion, 10 piles ont déjà été posées en mer par la méga-barge « Zourite ». La onzième pile est en cours de pose. « La cadence de construction de deux piles par mois est désormais atteinte », tient à faire savoir la région Réunion, maître d’ouvrage du projet. A ce jour, 75 000 m3 de béton et 15 000 tonnes d’acier ont d’ores et déjà été mis en œuvre, dans les deux usines de préfabrication érigées pour les besoins du chantier, pour la réalisation des piles, représentant le tiers des quantités totales à réaliser.

Particularité de quatre des 10 piles déjà posées sur le sol de l’Océan Indien : des modules d’éco-conception ont été directement fixés à leur base. L’objectif ? Ces modules constituent des récifs artificiels permettant à la flore et à la faune – notamment aux poissons juvéniles – de se développer au droit du viaduc. Au total, six des 48 appuis doivent en être équipés.

 

Le premier des 7 tabliers du viaduc achevé

 

Par ailleurs, les terrassements des souilles en mer, au pied des 48 piles, et la réalisation des assises granulaires, préparatoires à la pose des embases (les éléments préfabriqués des appuis qui reposent directement sur le plancher océanique), ont atteint 50 % d’avancement. La campagne d’amélioration du sol par vibro-flottation, commencée fin 2016, est quant à elle terminée aujourd’hui.

Parallèlement à toutes ces opérations, la construction du Viaduc du Littoral se poursuit. L’assemblage du cinquième fléau est en cours, signifiant l’achèvement prochain du premier des sept tabliers successifs qui composent l’ouvrage. Long de 5,4 kilomètres, ce dernier a commencé à « sortir de mer » en septembre dernier. Il doit être achevé courant 2018.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X