Industrie/Négoce

Velux : « Nous aidons le négoce à activer le marché »

Mots clés : Distribution

INTERVIEW – Benoît Fabre dirige la filiale français de Velux, l’une des plus dynamiques du groupe, depuis le 1er janvier dernier. Il annonce plusieurs mesures visant à renforcer le service et la proximité auprès des négoces et installateurs.

 

Le groupe Velux fête cette année ses 75 ans. Comment avez-vous célébré cet anniversaire ? 

Il y a 75 ans, en avril 1942, la marque Velux arrivait sur le marché avec une innovation qui allait révolutionner l’habitat : offrir de la lumière naturelle et de l’air frais dans les espaces inhabités sous les toits, grâce à la fenêtre de toit. Aujourd’hui, cette innovation est complètement entrée dans l’usage courant. Nous pouvons, bien sûr, nous réjouir du chemin parcouru. Mais nous nous focalisons sur celui qui reste à parcourir, car nous sommes convaincus que nous nous trouvons face à un très bel avenir.

 

Comment résumeriez-vous le positionnement de la marque Velux aujourd’hui ?

Nous contribuons au développement de l’habitat et du cadre de vie, à travers l’entrée de la lumière naturelle et d’air frais par le toit. Notre raison d’être, c’est d’offrir du confort et une expérience agréable à vivre, quel que soit le type d’habitat. Notre ambition est d’être considérés comme le meilleur apporteur de solutions aux yeux de nos clients. Pour cela, nous devons travailler en total partenariat avec l’ensemble de nos clients, les clients de nos clients, du prescripteur jusqu’à l’utilisateur final, donc. Et, bien sûr, avec les acteurs-clés de la chaîne que sont le distributeur et l’installateur.

 

« Le confort est le véritable déclencheur de travaux, les économies d’énergie viennent en complément »

 

 

Quelles sont les clés du business aujourd’hui ?

La clé sur tous nos marchés, et particulièrement celui de la rénovation énergétique, c’est avant tout le confort de vie, qui est le véritable déclencheur de travaux. 64% des Français placent le confort comme l’élément essentiel de leur habitat, selon une étude Promotelec. Les économies d’énergie viennent en pré-requis ou en complément. Pour les travaux comme pour les projets de construction, le confort s’impose comme le bénéfice numéro un aux yeux des clients. Un autre besoin monte en puissance, celui d’un habitat « sain ». Dans ce contexte, les solutions Velux apportent une valeur ajoutée décisive grâce à l’entrée de lumière naturelle et d’air frais, tout en concourant à la démarche d’efficacité énergétique. Cette dernière question s’est rapidement posée pour nous puisque, historiquement, notre fenêtre permettait de créer une pièce agréable à vivre sous les combles ! En 1969, par exemple, nous avons été les premiers à introduire le double vitrage dans la menuiserie. La dernière grande vague d’amélioration, dans ce domaine, date d’il y a 3 ans lors du lancement de notre nouvelle génération de fenêtres VELUX. Il s’agit d’un nouveau matériau d’isolation breveté intégré à la fenêtre, la Thermo Technology.  Nous avons développé également un équipement d’isolation périphérique, pour que, au-delà de la fenêtre, très bien isolée, le complexe qui relie cette fenêtre au reste de l’isolation soit parfaitement étanche. Et nous poursuivrons cette démarche d’innovation continue.

 

Comment définiriez-vous « l’habitat sain » ?

C’est un cumul de critères. Des conditions de vie saines rentrent dans le cadre du confort : nous allons parler de qualité de l’air intérieur, de taux d’humidité, d’apport de lumière naturelle… Au final, tout ce qui est bénéfique pour la santé. Je remarque que la qualité de l’air est un thème de plus en plus prégnant, pour lequel nous avons une solution de bon sens : aérer son intérieur et faire circuler l’air… La maison confortable de demain et efficace sur le plan énergétique est avant tout une maison ouverte, qui laisse circuler l’air, mais de façon pilotée.

 

 

Comment se porte la société Velux?

En France comme à l’international, notre société a systématiquement été en croissance ces dernières années, générant ainsi de la valeur pour les distributeurs et les installateurs, le tout avec un axe valorisant autour du bien-être de l’utilisateur. En 2015, la croissance de notre chiffre d’affaires s’est élevée à 5% en France, et nous attendons des résultats identiques cette année. Nous surperformons le marché, et c’est une bonne nouvelle pour nous comme pour les distributeurs et les installateurs. Nous devons continuer dans cette dynamique, pour appuyer un secteur du bâtiment qui a été durement éprouvé par la crise.

 

« Nous voulons doubler le nombre d’installateurs promoteurs de nos...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X