Industrie/Négoce

Valtech Industrie se lance dans le 100% made in France

Mots clés : Démarche environnementale

Spécialisé dans les isolants multicouches réflecteurs et biosourcés, le fabricant importateur Valtech Industrie se lance dans la production d’isolants naturels. Un virage à 180 degrés qui va lui permettre de maitriser les matières premières et la qualité des produits, tout en se positionnant dans le développement de l’écoconstruction en circuit court.

Basé à Saint-Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône), Valtech Industrie inaugure sa première ligne de production d’isolants naturels. Créé ex nihilo à Veynes, près de Gap, dans les Hautes-Alpes, et baptisé Fibralp, ce nouveau site représente un nouveau tournant qui vise à se placer dans le développement de l’écoconstruction en circuit court. La nouvelle gamme de panneaux semi-rigides produite à partir de chanvre cultivé régionalement sera distribuée dans un rayon de 250 kilomètres via un réseau de négociants, sous la marque Valnat Chanvre.

 

Le choix  du circuit court

 

Après deux années de travail acharné consacrées à la recherche du meilleur emplacement, à l’aménagement du site et à l’optimisation du process de fabrication, Eric Valois, président de Valtech Industrie et de Fibralp, démarre une nouvelle aventure : devenir un fabricant 100% français jouant la carte du territoire. « Nos gammes d’isolants naturels, jusqu’ici fabriqués en Europe, représentent déjà plus de 15% de notre chiffre d’affaires et nous sommes convaincus que l’avenir passe par le développement de circuits courts à même de minimiser au maximum l’impact environnemental du transport, de garantir la qualité de fabrication et de créer des emplois locaux, résume ce dernier. La création de Fibralp s’appuie sur notre connaissance du marché de l’isolation mais aussi sur le soutien très actif du Comité d’Expansion des Hautes-Alpes pour le montage du projet et l’approvisionnement en matière première. »

 

Un chanvre cultivé, transformé et fabriqué régionalement

 

« Avec la Chambre de l’Agriculture et les associations Agribio 04 et 05, nous travaillons sur la mise en place d’une filière capable de cultiver, transformer et valoriser régionalement le chanvre, précise Fabien Harel, directeur du Comité d’expansion 05. Depuis cinq ans, les avancées sont réelles en termes de développement des surfaces cultivées et une unité de défibrage, dernier maillon de cette chaine régionale, devrait se concrétiser courant 2016. En parallèle, nous commençons à travailler sur la prescription auprès des acteurs régionaux afin de pousser la mise en œuvre des matériaux produits localement et allons accompagner les entreprises et les artisans pour qu’ils montent en compétence sur l’utilisation des isolants biosourcés. »

 

Une ligne industrielle unique et novatrice

 

Le site Fibralp, d’une superficie de mille mètres carré, est situé sur l’emprise de la gare ferroviaire de Veynes. Sa particularité tient à sa polyvalence : il est capable de produire des panneaux et des rouleaux d’isolants issus de diverses sources de matières premières – bois, chanvre, cellulose… – et de recycler l’ensemble des chutes dans la fabrication. Ces quatre “ouvreuses” permettent d’associer les qualités de plusieurs types de fibres et son process utilise les dernières technologies de nappage par Air-Lay avec une liaison des fibres par liant polyester bi-composants. D’un investissement global de près de 2 millions d’euros, l’unité a permis la création de trois premiers emplois.

 

Des produits performants, durables et garanties

 

La gamme de panneaux semi rigides Valnat chanvre bénéficie d’un mix conductivité thermique (l 0.040 W/m.K), densité (35 kg/m3), souplesse et épaisseurs (45 à 200 mm) étudié pour une mise en œuvre en construction neuve comme en rénovation.

Ses 90 % de chanvre lui confèrent des atouts significatifs en termes de régulation naturelle de l’hygrométrie et d’utilisation sur des parois respirantes. Ses propriétés d’inertie et d’effet de masse limitent les amplitudes thermiques en toutes saisons et les nuisances sonores et préservent la santé des poseurs et des habitants avec une qualité de l’air intérieur classée A+.

Sa fiche de Déclaration Environnementale Produit (DEP) est en cours et sa certification attendue pour l’été 2015. Par ailleurs, Valnat chanvre sera l’un des deux produits tests instruits par l’Association des Matériaux Biosourcés (AMB) afin de mettre en place une Certification Qualité Matériaux Biosourcés (CQMB) équivalente à un avis technique du CSTB, sous réserve d’une validation Cofraq.

Cette certification CQMB sera prise en compte par les assurances et les organismes finançant la performance énergétique… Une porte ouverte à la prescription attendue de toute la profession !

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X