Industrie/Négoce

Vaillant Group : +4% en France en 2016

Mots clés : Chauffage - froid

Solide leader en France du chauffage individuel mural, la filiale française du groupe allemand a tiré en 2016 les bénéfices du positionnement clair et différencié de ses deux marques, Saunier Duval et Vaillant.

Avec un chiffre d’affaires de 350 ME en 2016 * en croissance d’environ 4% par rapport à 2015, la filiale française de Vaillant Group poursuit depuis maintenant 5 ans  un cycle ininterrompu de croissance. Une performance  et une régularité qui doivent sans doute beaucoup, au-delà de la qualité des produits, à la bonne complémentarité des deux marques Vaillant et Saunier Duval (la première haut de gamme et la seconde plus orientée sur les volumes). Du côté de Vaillant, la priorité pour 2017 restera de conforter ce positionnement qui, affirme Régis Luttenauer, directeur de la filiale française, « permet aux installateurs  et aux négoces de proposer à leurs clients une offre différenciée alliant haute performance et respect de l’environnement ». Illustration récente, l’élargissement ces dernières années de l’offre en direction des pompes à chaleur avec désormais 4 solutions disponibles. Quatre solutions qui mettent particulièrement  en avant soit de hauts niveaux de performances, soit des fonctionnalités plus inattendues comme la PAC monobloc air/eau aro Therm dont la conception est optimisée pour un fonctionnement silencieux. « Une attente de plus en plus forte de la part des clients finaux » affirme Régis Luttenauer.

Des nouveautés pour l’an prochain

Du côté de Saunier Duval, c’est une position de leader qu’il s’agir de conforter. La marque revendique en effet près d’un tiers du segment des chaudières murales gaz condensation. Un objectif que la marque compte atteindre grâce à sa gamme « la plus large du marché incorporant des technologies uniques de performance sanitaire » précise le directeur. Autres enjeux pour la marque, la poursuite du développement du côté des EnR, avec des nouveautés à attendre (sans doute dès l’an prochain) du côté thermodynamique et des pompes à chaleur préciser ;   mais aussi du côté  de la connectivité, axe d’innovation qui affiche de belles promesses dans les années qui viennent. Du côté du suivi et de la mesure des consommations notamment

Un chiffre d’affaires qui ne constitue pas le reflet exact du poids de l’industriel sur le marché français. De fait, ce chiffre d’affaires est notamment influencé par certaines activités internationales menées depuis la  France. Exemple avec  le site industriel de Nantes qui exporte jusqu’en Chine une partie non négligeable de sa production.  Vaillant Group France confirme néanmoins une croissance de ses activités en France d’environ 4%, sans donc en préciser le montant exact.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X