Aménagement

Urbanisme : «La rénovation avec les habitants… Ça commence quand?»

Mots clés : Etat et collectivités locales

Investie aux côtés des collectifs de résidents des quartiers en rénovation, l’association Appuii dresse le constat d’un manque de participation et de démocratie dans les projets urbains, et interpelle les pouvoirs publics…

«La rénovation urbaine avec les habitants, ça commence quand?» s’interroge, un brin provocante, l’association «Alternative pour des projets urbains ici et à l’international» (Appuii). De fait, après presque 15 ans de rénovation urbaine dans les quartiers dits «prioritaires», le bilan qu’en dressent les habitants, les chercheurs et les professionnels apparaît largement plus contrasté, voire mitigé, que celui du personnel politique unanime à saluer le succès de ces opérations…

Démolition et relogement sont facteurs d’anxiété et apparaissent souvent peu justifiés pour les habitants concernés, alors même que ces opérations ne permettent pas la réduction des inégalités annoncée dans le cadre de la politique de la ville. L’Anru constate elle même que la participation des habitants reste quasi inexistante au sein de projets urbains déstabilisants.

C’est pourquoi Appuii interpelle les pouvoirs publics sur ce sujet et formule des propositions concrètes qui visent à éviter les écueils de la dernière décennie… A découvrir ici.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X