Matériaux et équipements

UP-Straw, programme européen de promotion de la construction paille est lancé

Mots clés : Produits et matériaux - Réglementation européenne

Approuvé par la Commission européenne, ce programme qui sera piloté par le Centre national de la construction paille de Montargis, a été officiellement lancé le 27 juin.

En Europe du Nord-Ouest le chauffage des immeubles représente 15% des émissions de gaz à effet de serre (GES). De plus, à elles seules, les émissions du secteur de la construction (hors transport) représentent 12% des GES produits (ciment, brique, verre et pétrochimie – source EEA). Pour diminuer ces émissions, en mettant en oeuvre le standard “passif” pour la construction et la rénovation à grande échelle des bâtiments, la Commission européenne a choisi de soutenir le programme UP-Straw pour la construction en paille.

Le projet, qui se déploie sur quatre ans (2017-2020), regroupe cinq pays (France, Allemagne, Belgique, Angleterre et Hollande) et huit partenaires et a pour objectif de changer d’échelle en matière de construction paille pour les bâtiments neufs, comme pour la rénovation du parc immobilier existant, notamment dans les domaines de la construction urbaine et de la commande publique.

Ainsi, alors qu’actuellement, 1000 bâtiments sont réalisés en paille chaque année en Europe, l’objectif de croissance est de 5000 bâtiments par an en 2020, puis 50 000 par an en 2030.

Pour piloter ce programme officiellement lancé le 27 juin, c’est le Centre national de la Construction paille qui a été choisi. Up-straw promet d’ici 2020  :

– l’utilisation de la paille dans cinq bâtiments exemplaires (public, privé, en construction neuve et en rénovation);

– la mise en place des formations pour les architectes, ingénieurs, constructeurs, chargés d’affaire et experts;

– la promotion de la construction auprès du grand public et des institutions, et l’uniformisation des normes au niveau européen;

– l’intégration de la construction paille dans les bases de données universelles (BIM);

– l’organisation d’événements européens dans chacun des pays participants;

– l’accompagnement des petites, moyennes et grandes entreprises dans leur développement…

 

Le budget global est de 6,3 millions d’euros, financés à 60% par l’Union européenne.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Maisons paille

    L’entreprise européenne Rainbow Ecosystem et son procédé industriel GMP permet de fabriquer des panneaux autoportants biosourcés pour murs, sols, plafonds et toit. ecs-3 . com
    Signaler un abus
  • - Le

    BOIS PAILLE

    Pour la paille il y a un exemple: Celui de l’immeuble passif construit en CLT bois isolé avec de la paille sur 8 niveaux depuis trois ans par la société le toit vosgien à Saint die des Vosges Jean Marc gremmel
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X