Immobilier

Unibail-Rodamco mise sur « l’intelligence collective » pour réduire son empreinte carbone

Mots clés : Centre commercial - Démarche environnementale - Magasin

La foncière cotée veut réduire son empreinte carbone de 50% d’ici 2030. Elle réalisera des efforts sur la construction et l’exploitation de tous ses actifs. Unibail-Rodamco souhaite également développer des modes de transports durables pour accéder à ses centres commerciaux. Pour Christophe Cuvillier, président du directoire, ce plan doit être « neutre financièrement ».

Unibail-Rodamco veut réduire son empreinte carbone de 50% entre 2016 et 2030. Cet objectif passera par un effort réalisé sur la construction et l’exploitation de l’ensemble de ses actifs, ainsi que sur les transports permettant d’accéder à ses centres commerciaux. Aucune enveloppe budgétaire supplémentaire n’est prévue pour accompagner cet objectif. « Nous devons avoir suffisamment d’intelligence collective pour compenser les investissements par des économies d’énergie », estime Christophe Cuvillier, président du directoire de la foncière cotée. En d’autres termes, les économies réalisées doivent permettre d’investir ailleurs.

En matière de construction par exemple, Unibail-Rodamco mise sur « des projets plus sobres dès leur conception et l’utilisation de matériaux bas carbone ».  « Le ciment ou le béton bas carbone coûtent aujourd’hui 2 à 5% plus cher. Ce surcoût pourrait être compensé par une conception plus sobre, détaille Christophe Cuvillier.

Sur l’exploitation de ses parcs, Unibail-Rodamco développera, notamment, le recours à l’électricité renouvelable pour tous les actifs du groupe d’ici 2018. La foncière obligera, à terme, toutes les enseignes de ses centres commerciaux à installer des systèmes d’éclairage 100% Led. La foncière souhaite également réduire son impact carbone lié aux transports. Elle déploiera des places de parking équipées de bornes de recharges électriques dans ses parking d’ici 2018, et tous les projets développés à partir de 2020 devront proposer un mode de transport « durable ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X