Immobilier

Unibail Rodamco annonce une perte nette de 1,468 milliard d’euros en 2009

Le leader européen de l’immobilier commercial a enregistré une perte nette de 1,468 milliard d’euros en 2009, en raison de la baisse de de 9,8% de la valeur de ses actifs immobiliers, contre une perte de 1,116 milliard d’euros en 2008, selon un communiqué publié lundi.

Le résultat net récurrent atteint lui 836 millions d’euros pour 2009, soit une progression de 6,9% par rapport à 2008.
« Malgré une situation économique difficile, le groupe termine l’année 2009 sur une croissance solide de ses résultats, en ligne avec les projections. La qualité du portefeuille immobilier a largement permis de limiter l’impact de la crise sur les revenus locatifs », souligne Guillaume Poitrinal, président du directoire, cité par le communiqué.
La progression des loyers nets atteint 3,4% (4,0% à périmètre constant) par rapport à 2008 à 1,257 milliard d’euros.
Le résultat net récurrent par action s’élève à 9,19 euros contre 8,58 euros en 2008, soit une hausse de 7,1%.

Unibail souligne qu’il est « en mesure de maintenir sa distribution à un taux élevé (87% du résultat net récurrent) et proposera à ce titre aux actionnaires un montant de 8,00 euros par action » contre 7,50 euros en 2008, soit une hausse de 6,7%.
Le nombre de visiteurs dans les centres commerciaux d’Unibial Rodamco a été stable tandis que le chiffre d’affaires des enseignes a décliné de 1,9% sur l’année. Toutefois, les défaillances de paiement des locataires ont été très peu nombreuses et l’augmentation du taux de vacance très modeste (1,9% au 31 décembre 2009 contre 1,8% au 31 décembre 2008), indique le groupe immobilier.
Pour 2010, Unibail-Rodamco « prévoit une croissance du résultat net récurrent par action, comprise entre 0% et 2% ».

Unibail-Rodamco envisage pour les années suivantes « une reprise de sa dynamique de croissance, fondée sur l’attractivité accrue de ses grands centres commerciaux et la livraison de projets de développement dont le montant total d’investissement atteint 5,6 milliards d’euros ».

 

 

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X