Transport et infrastructures

Une œuvre éphémère sur le périphérique parisien

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Manifestations culturelles - Urbanisme - aménagement urbain

A la demande de la Semapa, l’artiste allemand 1010 a imaginé une œuvre éphémère sur l’échangeur du périphérique quai d’Ivry. L’ouvrage routier va être entièrement reconfiguré pour libérer du foncier sur la ZAC Paris rive gauche et permettre la construction de logements et de bureaux.

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC Paris rive gauche, la Semapa, aménageur de ce nouveau quartier du XIIIe arrondissement, a décidé de reconfigurer l’échangeur du périphérique quai d’Ivry. Des travaux d’ampleur qu’elle a souhaité accompagner d’une intervention artistique. Associée à Mehdi Ben Cheikh, directeur de la Galerie Itinerrance, spécialiste du Street art, elle a fait appel à l’artiste allemand 1010, spécialiste des trompe l’œil en 3D. En moins d’une semaine, ce dernier a réalisé une œuvre en trois dimensions: 4 500 m2 de bitume recouverts par 200 l de peinture donnent l’illusion sur le périphérique d’un immense cratère aux couleurs futuristes s’ouvrant sur la circulation.

Mais ce cratère multicolore devrait disparaître dès le 15 juin avec le début des travaux de démolition de l’échangeur. Cet ouvrage va être entièrement remodelé afin de libérer des terrains où seront construits des logements, des bureaux, des équipements publics, des commerces et des activités. L’opération porte au total sur 350 000 m2. Un jardin sera aménagé et une nouvelle voie créée, l’allée Paris-Ivry, qui reliera ces deux communes en passant sous le boulevard des Maréchaux et le périphérique.

 

En vidéo: Voir l’oeuvre, écouter l’artiste…

 

48 millions pour restructurer l’échangeur

 

La restructuration de l’ouvrage routier a été confiée à Eiffage, à travers sa branche Travaux publics. Le chantier, d’une durée de 40 mois, prévoit 200 000 m3 de mouvements de terre, la construction de sept ouvrages d’art en béton armé, dont quatre précontraints et un mixte béton-métal ainsi que la réalisation de 19 500 m2 de chaussées en enrobé phonique. Coût des travaux: 48 millions d’euros HT. Préalablement, une déviation provisoire a été construite (pour un peu plus de 5 millions d’euros) afin de ne pas interrompre la circulation.

 

En savoir plus

Le projet de reconfiguration de l'échangeur du Quai d'Ivry en animation.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X