Projets

Une tour de 200 m de haut va être construite derrière la Grande Arche de La Défense

Adim Paris Ile-de-France et Sogeprom associés à Ateliers 2/3/4/ et InterContinental Hôtels Group devraient construire une tour à dominante hôtelière dans le quartier des Jardins de l’Arche à Nanterre. Le groupement arrive en tête de la consultation lancée en avril dernier par l’Epadesa.

A l’horizon 2022, une tour de 200 m de haut, à dominante hôtelière devrait voir le jour à Nanterre (Hauts-de-Seine), dans le nouveau quartier des Jardins de l’Arche, aménagé dans le prolongement de la Grande Arche de La Défense. Suite à la consultation d’opérateurs lancée en avril dernier, un comité de sélection présidé par l’Epadesa (Etablissement public d’aménagement de La Défense Seine Arche) a classé en tête le groupement Adim Paris Ile-de-France (Vinci Construction France)-Sogeprom, Jean Mas, architecte d’Ateliers 2/3/4/ et IHG (InterContinental Hotels Group), devant les équipes menées par Nexity et Vinci Immobilier. Cette décision ouvre une période d’exclusivité devant amener l’Epadesa, d’un côté, et Adim Paris Ile-de-France et Sogeprom, de l’autre, à conclure un accord dans le cadre d’une promesse de vente.

 

Un belvédère-bar accessible au public

 

Implantée le long du boulevard de La Défense, bientôt requalifié en boulevard urbain, à proximité immédiate de la U Arena, la tour des Jardins de l’Arche bénéficiera d’une très bonne desserte par les transports en commun (future gare Eole Nanterre La Folie et hub de transports de La Défense). Elle développera une superficie de 65 000 m2 dont 45 000 m2 dédiés à l’hébergement hôtelier (environ 700 chambres) sous les enseignes d’InterContinental Hotels Groups comme Holiday Inn, Staybridge Suites et Crowne Plaza. Le programme est complété par des bureaux, un centre d’affaires, des espaces de co-working et de fab lab, des espaces bien être et détente, des commerces et restaurants. L’IGH (immeuble de grande hauteur) sera coiffé d’un belvédère-bar accessible au grand public, «qui deviendra une destination en tant que telle, offrant ce qui sera sans doute l’une des plus belles vues de Paris», estime Jean-Claude Gaillot, directeur général de l’Epadesa.

«L’architecture, les terrasses arborées à différentes hauteurs et l’équilibre de la programmation hôtels-bureaux-loisirs nous ont convaincus, ajoute Jean-Claude Gaillot. Avec ses façades arrondies, en écho au design de la U Arena, la tour des Jardins de l’Arche s’intégrera naturellement dans le paysage de La Défense».

Avec cette nouvelle offre hôtelière, le territoire La Défense Seine Arche disposera, selon l’Epadesa, «d’une capacité d’accueil inégalée pour les touristes de loisirs et d’affaires».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X