Immobilier

Une tour de 130 mètres pour la métropole de Lille

Mots clés : Architecture

La métropole européenne de Lille veut construire une tour de 130 mètres dans le quartier du Ballon pour accueillir ses 3 000 agents. La collectivité locale va lancer un concours international d’architecture en 2017. La première pierre devrait être posée en début d’année 2019 et la tour devrait être livrée en 2023.

La métropole européenne de Lille (MEL) a profité du Mipim à Cannes pour présenter Metropolitan Square, un programme de 100 000 m² visant à aménager une parcelle de 3 hectares située dans le quartier du Ballon, qui accueille son siège actuel (d’environ 20 000 m²). A ses côtés, la MEL veut bâtir une tour de 40 000 à 45 000 m² d’environ 130 m de hauteur (plus haute que le Beffroi qui culmine à 104 m et que la tour de Christian de Portzamparc, qui domine la gare TGV du haut de ses 116 m) afin de regrouper l’ensemble de ses agents dont les bureaux sont actuellement éparpillés sur le territoire. « Avec la loi NOTRe et Mapam, nous allons passer de 2 500 à 3 000 agents car nous récupérons de nouvelles compétences », explique Damien Castelain, le président (sans étiquette) de la MEL.

L’ancien siège sera démoli après la livraison de la tour, pour bâtir en lieu et place une seconde tour tertiaire (17 000 m²), dont la hauteur n’a pas encore été définie. En complément, la MEL veut programmer des commerces, une école et des logements (300 à 400 unités, dont 30% de HLM) bâtis face au parc des Géants. « Nous voulons un vrai quartier, qui vit du lundi au dimanche, sans s’arrêter le vendredi soir. Ainsi, nous ne souhaitons pas programmer de résidences universitaires, prévient le président de la MEL. Enfin, il faudra prendre en compte la problématique du stationnement (en souterrain) dans ce nouveau quartier. »

 

Concours international d’architecture

 

La métropole table sur un lancement de chantier en début d’année 2019 pour une livraison en 2023. Pour tenir ce planning serré, la MEL s’est lancée dans la modification du plan local d’urbanisme (PLU) afin de pouvoir lancer la construction d’une tour si haute. « Nous avons lancé la concertation avec les élus et les riverains. Pour le moment, il n’y a pas d’opposition majeure au projet, la délibération des élus est attendue en décembre 2016 », indique Damien Castelain. La métropole lancera très prochainement les études pré-opérationnelles et ouvrira une enquête publique en septembre. Et en 2017, la collectivité locale mettra en place un concours d’architecture.

La MEL n’a pas déterminé le montage juridique et financier. « Je suis assis sur une caisse d’or. Les trois hectares appartiennent à la métropole, nous pouvons vendre les charges foncières pour financer en partie l’opération. Le montage financier peut-être un BEA, une Semop, la Caisse des dépôts pour nous proposer des prêts extrêmement intéressants… Je suis ouvert à toute proposition mais ce projet ne doit pas nous coûter plus cher que la location actuelle des bureaux pour les agents, soit 8 millions d’euros par an. Ce programme ne doit pas avoir d’impact sur le contribuable. Soyez innovants, montons cette opération en coopération », lance l’élu à l’auditoire présent lors du Mipim. Damien Castelain a une certitude : il ne veut pas d’un PPP. « Je n’y suis pas favorable car cela renforcerait notre endettement ».

 

Une tour passive ?

 

Pour ce programme, la MEL se veut « exemplaire. L’ambition pourrait consister en la construction d’une tour passive », glisse Damien Castelain. Les représentants de la métropole se montreront particulièrement attentifs à certaines caractéristiques dans les projets présentés. « Les programmes devront permettre de réaliser un éco quartier, utilisant les smartgrids et proposer des services intégrés aux métropolitains. Nous aimerions également voir beaucoup de verdure, et pourquoi pas, une plateforme végétale. »

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X