Profession

Une présidente pour les architectes d’Ile-de-France

Christine Leconte a été élue le 24 octobre 2017 à la présidence du Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France. Elle succède à ce poste à Jean-Michel Daquin…

Elue depuis 2013 au Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France (Croaif), Christine Leconte a exercé pendant quatre ans la fonction de Secrétaire générale. Elle s’y est particulièrement investie pour l’accompagnement et la reconnaissance des savoir-faire de la profession et de l’expertise ordinale, en particulier dans le cadre de la «Stratégie nationale pour l’Architecture» (SNA, 2015) puis, lors de la préparation et l’examen de loi LCAP «Liberté de la création, architecture et patrimoine» (2016).

En parallèle de son agence, Christine Leconte a exercé durant huit années au CAUE de l’Essonne. Lauréate du palmarès des jeunes urbanistes en 2010, elle est enseignante à l’école d’architecture de de Versailles, experte auprès d’Europan France, et vient d’être nommée architecte-conseil de l’Etat (ACE).

Le Croaif a également désigné son Bureau :

– Augustin Faucheur et Fabien Gantois, vice-présidents;
– Laurence Nguyen, trésorière;
– Yolaine Paufichet, secrétaire générale;
– Marine de La Guerrande, attachée à la Communication.

Les 30 conseillers de la mandature 2017-2020 :

Olivier Arene, Jean-François Authier, Emilie Bartolo, Eric Baumann, Patrick Bertrand, Pierre Boudry, Olivier Celnik , Sébastien Chabbert, Pierre Champenois, Benjamin Colboc, Jean-Michel Daquin, Augustin Faucheur, Philippe Freiman, Cécile Fridé, Fabien Gantois, Aude de Kérangué, Marine de la Guerrande, Thomas Huguen, Jakub Jakubik, Pablo Katz, Ilham Laraqui, Olivier Leclercq, Christine Leconte, Vera Matovic, Brigitte Metra, Thierry Naberes, Laurence Nguyen, Yolaine Paufichet, Louise Ranck et Odile Veillon.

Trois objectifs principaux ont été définis par ce nouveau Conseil :

– Accompagner et conseiller les élus et les institutions régionales dans les enjeux stratégiques du territoire francilien des prochaines années ;

– Formuler des propositions auprès des pouvoirs publics pour garantir la qualité architecturale dans toutes les constructions, publiques et privées ;

– Œuvrer pour une plus grande cohésion de la profession et renforcer la présence de l’Ordre au service de tous.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X