Chantiers

Une passerelle ajourée posée de nuit en Seine-et-Marne

Mots clés : Ouvrage d'art - Réseau routier

Opération spectaculaire, la pose d’une passerelle de 160 tonnes à Lieusaint, en Seine-et-Marne, a nécessité la fermeture provisoire de l’autoroute A5 durant plusieurs jours. Longue de 105 m et large de 4 m, elle reliera, à son ouverture à la fin de l’année, le centre commercial Carré Sénart à la gare de RER Lieusaint-Moissy.

Un « événement nocturne » pas tout à fait comme les autres. Dans la nuit du 9 au 10 août, une nouvelle passerelle pour modes doux (piétons, vélos, etc.) a été posée définitivement au-dessus de l’autoroute A5, sur la commune de Lieusaint (Seine-et-Marne).

Longue de 105 m et large de 4 m, pour un poids de 160 tonnes, elle reliera à terme le centre commercial du Carré Sénart à la gare de RER Lieusaint-Moissy. A son ouverture, elle desservira également les parcs d’activités du Levant et Université-Gare, ainsi que le campus universitaire de l’agglomération. « Linéaire et la moins ostentatoire possible », aux dires de l’architecte Stéphane Mikaelian, la nouvelle passerelle – dont le garde-corps est ajouré de « hublots » – doit s’intégrer au maximum à son contexte péri-urbain.

Opération spectaculaire, le lançage de la charpente métallique, à 5 m au-dessus du sol, a nécessité la fermeture provisoire de l’autoroute durant plusieurs jours. Les 50 premiers mètres de l’ouvrage ont été lancés, centimètre par centimètre – jusqu’à la pile intermédiaire en béton armé, érigée sur le terre-plein central –, dans la nuit du 8 au 9 août, les 50 derniers mètres ont été posés dans la nuit du 9 au 10 août. A la manœuvre, les entreprises Colas, Berthold BTP (constructeur de la charpente) et Egis (maître d’œuvre du chantier).

Ouverture au public à la fin de l’année


Après cette étape majeure du chantier réalisé par l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) de Sénart, les travaux consisteront, en septembre, en la pose de l’enrobé sur le tablier. Des spots lumineux seront en outre installés de part et d’autre de la passerelle pour en éclairer le sol. Les finitions de l’ouvrage sont programmées jusqu’au 23 novembre prochain, jour des essais dynamiques. La nouvelle passerelle devrait alors être mise en service à la fin de l’année.

Selon l’EPA de Sénart, l’opération est estimée à environ 4 millions d’euros HT. Elle a bénéficié d’un co-financement régional, à hauteur de 70 %, au titre de la politique en faveur des déplacements à vélo en Ile-de-France.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X