Collectivités territoriales

Une ordonnance pour assurer l’assise fiscale, budgétaire et comptable de la métropole de Lyon

Mots clés : Décentralisation - Etat et collectivités locales - Fiscalité - Fonction publique - Gouvernement - Métier de la fonction publique

La ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu a présenté mercredi 5 novembre en conseil des ministres, une ordonnance relative à l’adaptation et à l’entrée en vigueur de certaines dispositions du Code général des collectivités territoriales, du Code général des impôts et d’autres dispositions législatives applicables à la métropole de Lyon.

La création de la métropole de Lyon au 1er janvier 2015 constitue l’une des innovations institutionnelles de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 janvier 2014. A côté des métropoles de droit commun, créées également au 1er janvier 2015, et des deux métropoles à statut particulier du Grand Paris et d’Aix-Marseille-Provence qui entreront en vigueur l’année suivante, la métropole de Lyon contribue à la simplification du paysage des collectivités territoriales.

Sur son territoire, une seule collectivité territoriale de plein exercice remplacera le conseil général et la communauté urbaine du Grand Lyon. Cette fusion crée les conditions d’une action publique plus intégrée et plus efficace, au bénéfice des citoyens.

L’ordonnance a pour objet de prendre les mesures nécessaires pour rendre applicables à la métropole de Lyon, nouvelle collectivité à statut particulier, les législations fiscales, budgétaires et comptables, avec les adaptations tenant compte des intérêts propres à cette collectivité et de sa situation particulière.

Le Gouvernement a salué à cet égard « l’ampleur du travail mené par le conseil général du Rhône, la future métropole de Lyon, les communes du territoire et les services de l’Etat ».

Le cadre financier mis en place par cette ordonnance assure la solidarité financière entre la métropole de Lyon et le conseil général du Rhône, et pourra constituer pour l’avenir une référence dans le cadre de la réforme territoriale.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X