Immobilier

Une nouvelle usine clé en main livrée par DPG-Delta dans le Lot

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE - Gestion et opérations immobilières

Le groupe DPG-Delta, dirigé par David Pouyanne s’active dans le Sud Ouest de la France. Il vient de livrer un bâtiment industriel dans le Lot. Le nouvel acteur global pour l’immobilier d’entreprise clé en main prend ses marques.

A Cambes (Lot), le groupe DPG-Delta vient de livrer son programme « Bodycote Sud Ouest » pour l’entreprise éponyme. Entreprise spécialisée dans la projection thermique de céramiques et alliages métalliques, Bodycote cherchait à développer son unité de traitement thermique de pièces aéronautiques au sein du parc d’activités économiques Quercypôle de Cambes. Il fait partie de la « Mécanic Vallée » du Lot.

Le groupe DPG-Delta, qui s’est fait une spécialité du bâtiment industriel clé en main, a conçu, construit et livré un bâiment aux exigences techniques particulières : l’ensemble immobilier de 3 200 m² se compose de 2 800 m² d’ateliers de production, dotés de ponts roulants, fosses et locaux techniques, et de 400 m² de bureaux (R+1) et locaux sociaux. DPG-Delta cherche également la meilleure solution pour le financement de l’investissement : le bâtiment est mis à disposition via un bail en l’état futur d’achèvement, vendu en VEFA à un investisseur régional. Une formule choisie par beaucoup d’entreprises comme l’explique David Pouyanne : « Nous sommes des développeurs de programmes immobiliers. En pratique, nous construisons pour des PME ou des grands comptes des bâtiments clé en mains adaptés à leurs besoins que ce soient des usines, des bureaux ou des entrepôts logistiques. Comme nos clients veulent souvent rester locataires, nous trouvons des investisseurs ».

Le chantier du Quercypôle a démarré fin octobre 2015, mais il a fallu mettre à disposition les ateliers avant son achèvement, pour que Bodycote installe ses équipements de production fin avril 2016. La livraison définitive a eu lieu en juillet dernier.
Autre particularité du programme : une forte pression en matière de sécurité et d’environnement. Pour respecter au mieux les contraintes ICPE (2561-D), l’ossature du bâtiment, les façades et les châssis vitrés sont réalisés en béton préfabriqué (CF 2H) et la toiture est incombustible. La totalité de l’éclairage du site est assurée par des leds. Un système de récupération des eaux pluviales a été installé pour alimenter les sanitaires.

 

Une ambition nationale

 

Depuis la fusion des groupes DPG (Pau) et Delta (Nantes) en janvier dernier, le PDG David Pouyanne poursuit une stratégie d’intégration dans plusieurs métiers complémentaires : construction de bâtiment clés en main (ici à Cambes pour Bodycote), promotion d’immeubles commerciaux et bureaux, investissement et aussi aménagement foncier et urbain.

Ainsi à Biarritz, DPG réalise un immeuble de bureaux neufs de 1 800 m² proche des autoroutes et de l’aéroport. Sur Pau (Pyrénées-Atlantiques), DPG Delta réalise un parc d’activités Polaris pour les PME, PMI et propose des lots de 1 500 à 3 000 m².

Depuis le rapprochement de DPG et Delta, le groupe s’est implanté à Pau, Bordeaux, Nantes, Cholet, Toulouse et Paris. Son ambition est désormais nationale. Depuis la fusion le nouveau Groupe DPG-Delta, qui vient d’ouvrir une antenne à Paris affiche autour de 130 millions de travaux par an, pour 100 salariés, et prévoit un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros et 15 millions de marge brute en 2016.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X