Chantiers

Une nouvelle nef pour la création contemporaine à Tours

Première œuvre de l’agence portugaise Aires Mateus en France, le futur Centre de création contemporaine Olivier-Debré (CCCOD) commence à prendre forme dans les murs de l’ancienne école des Beaux-arts de Tours, au cœur du projet de réaménagement de l’entrée nord de la ville.

A deux pas de la Loire, l’ancienne école supérieure des Beaux-arts de Tours imaginée par Pierre Patout dans les années cinquante, n’est plus qu’une carcasse béante de 11 mètres de haut, trouée de larges ouvertures. A l’intérieur, murs et planchers ont été abattus pour créer une «nef» de 300 m2, futur vaisseau amiral du centre de Création contemporaine Olivier-Debré (CCCOD). Les travaux, sous le pilotage de Sogea Centre pour le lot structure et couvert, ont démarré en octobre dernier, après une phase de déplombage et désamiantage. La maîtrise d’ouvrage est assurée par Tour(s)plus, avec le concours de l’agence portugaise Aires Mateus, dont c’est la première réalisation architecturale en France.

...
Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X