Etat et collectivités

Une nouvelle enveloppe de 900 millions pour moderniser les hôpitaux

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a bouclé mercredi la première partie du plan Hôpital 2012, avec l’attribution d’une nouvelle enveloppe d’aides de près de 900 millions d’euros pour soutenir des projets de modernisation des établissements.

Au total, les aides accordées aux hôpitaux à l’issue de la première étape de ce plan lancé en 2007 s’élèvent à 2,2 milliards d’euros, avec quelque 640 projets retenus sur 2.000 dossiers de candidature, selon le bilan présenté mercredi.
85% des investissements validés depuis 2007 sont d’ordre immobilier, tandis que 15% concernent les systèmes d’information hospitaliers. En termes d’aides, les établissements publics ont concentré 84,3% des montants accordés, contre 9,8% pour le secteur privé lucratif.

Le principe du plan Hôpital 2012 est d’apporter des aides pour cofinancer des projets de modernisation d’hôpitaux, à hauteur de 50% en moyenne. Il s’agit notamment de rénover les bâtiments, de favoriser des regroupements d’établissements ou de services et de moderniser les systèmes d’information.

Pour attribuer les aides, le gouvernement a notamment privilégié les projets de restructuration par regroupements d’établissements (pôle de santé d’Arcachon par un regroupement public-privé par exemple) et les restructurations internes (pôle Femme/mère/enfant de Mulhouse par exemple).

Plusieurs projets de mise aux normes antisismiques des hôpitaux en outre-mer ont aussi été retenus. « Cet axe prend une acuité particulière au vu des événements dramatiques qui se sont produits il y a un mois en Haïti », a souligné la ministre.
Il s’agit notamment à la Martinique de la reconstruction du plateau médico-technique du CHU de Fort-de-France (93 millions d’euros d’aides) et en Guadeloupe du projet de reconstruction du centre hospitalier de Basse-Terre.

Au niveau régional, l’Ile-de-France va bénéficier au titre de cette première tranche d’un montant de subventions de 432 millions d’euros, suivie en ordre d’importance par Rhône-Alpes (239 M), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (160 M), le Nord-Pas-de-Calais (146 M EUR) et les Pays de la Loire (142 M).

La deuxième étape du plan, qui permettra à d’autres hôpitaux de postuler pour des aides, s’ouvrira « dans les prochains mois », a indiqué la ministre. L’enveloppe totale prévue est de 5 milliards d’euros d’aides d’ici 2012.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X