Bâtiment

Une nouvelle certification HQE pour les bâtiments en exploitation

Mots clés : Haute Qualité Environnementale - HQE - Lieux de travail - Normalisation - Marquage CE

La certification NF HQE Bâtiments tertiaires en exploitation, créée par Certivéa en 2009, évolue pour se décomposer en trois axes et distinguer les efforts de chaque acteur : le propriétaire, l’exploitant et l’utilisateur.

A l’occasion d’une conférence organisée le 4 juin par l’association HQE, Certivéa a présenté la nouvelle version de sa certification NF HQE Bâtiments tertiaires en exploitation. Cette version 2013 permet à chaque acteur concerné par l’exploitation d’un bâtiment non résidentiel d’accéder à la certification, en son nom propre : le propriétaire pour l’axe « bâtiment durable », l’exploitant ou le donneur d’ordre de l’exploitation pour l’axe « gestion durable » et l’utilisateur pour l’axe « utilisation durable ».

Lancée en 2009, la certification NF HQE en exploitation a été délivrée à 115 bâtiments ou sites, représentant près de 5 millions de m². Déclinant la qualité environnementale selon 4 thèmes (énergie, environnement, santé, confort), elle concerne tous les types de bâtiments non résidentiels hors santé et équipements sportifs : bureaux, enseignement, logistique, hôtellerie, commerces,… qu’ils soient ou non certifiés NF HQE en construction ou en rénovation.

 

3 axes indépendants

 

Délivrée pour 5 ans, cette certification peut désormais être demandée indépendamment par le propriétaire, l’exploitant ou l’utilisateur.

L’axe « bâtiment durable », pour le propriétaire, atteste de la performance intrinsèque du bâtiment existant, indépendamment de sa gestion et de son utilisation.

L’axe « gestion durable », pour l’exploitant du bâtiment ou le donneur d’ordre de l’exploitation, atteste de la performance environnementale relative à la gestion d’un bâtiment en termes de prestations techniques et de services associés.

L’axe « utilisation durable », pour l’utilisateur ou le locataire, atteste de la qualité environnementale de l’utilisation des espaces privatifs d’un ou de plusieurs bâtiments. La qualité de vie des occupants

Un bâtiment pourra ainsi être certifié sur un, deux ou trois axes différents, atteignant le niveau de performance pass, bon, très bon, excellent ou exceptionnel.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X