Transport et infrastructures

Une innovation électronique pour connaître les temps de trajet

Les automobilistes en route pour les stations de sports d’hiver de l’Oisans pourront connaître leur heure d’arrivée dès la sortie de Grenoble grâce à une innovation électronique qui fonctionnera à partir des vacances de février 2006.

Trois panneaux à messages variables fonctionneront le long des 47 km qui séparent la sortie de Grenoble de Bourg d’Oisans, au pied de stations comme L’Alpe d’Huez ou Les Deux Alpes, un axe particulièrement encombré chaque hiver, a expliqué le directeur départemental de l’équipement (DDE) de l’Isère, Charles Arathoon.
« La mise en oeuvre du projet de diffusion de temps de parcours, baptisé TEMPO, est une première en France de part la technologie utilisée », fondée sur la reconnaissance et la lecture de plaques minéralogiques grâce à 5 caméras, a souligné M. Arathoon.

Selon le directeur de la DDE, des premiers tests effectués en avril 2005 montrent une fiabilité à deux minutes près, et une première enquête d’opinion a permis de constater que l’affichage du temps de parcours permettait de réduire le stress de plus de 40% des usagers.
Le nouveau dispositif coûtera à 180.000 euros, une somme bien moins élevée que les stations SIREDO, système de mesure des vitesses, débits et longueurs à l’aide de capteurs implantés tous les kilomètres dans la chaussée, et utilisé par exemple sur le boulevard périphérique parisien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X